LES GAR­DIENS DE LA RÉ­VO­LU­TION LÂCHENT DU LEST

De­puis la ré­vo­lu­tion de 1979, les femmes en Iran sont contraintes de cou­vrir leurs bras et leurs che­veux. Mais la jeu­nesse de la ca­pi­tale et des grandes villes du pays joue de plus en plus sou­vent avec les règles.

El Watan (Algeria) - - La Une - A.Te­ta

C’est confir­mé de la bouche du chef de la dy­na­mique en­tre­prise chi­noise (CSGC), Tan Xiao­zu, le tron­çon dis­tant de 17 km de l’au­to­route RN1 en cours de chan­tier et re­liant Ben­chi­cao à Ber­rou­ghia se­ra li­vré à la cir­cu­la­tion rou­tière le 15 jan­vier 2018, évi­dem­ment en ac­cord avec le maître d’ou­vrage (mi­nis­tère des Tra­vaux pu­blics). Cette dé­cla­ra­tion a été faite au wa­li Mo­ha­med Bou­che­ma lors de sa der­nière vi­site de mar­di der­nier sur le site de cette co­los­sale infrastructure de base. Le chef de l’exé­cu­tif de wi­laya s’est lon­gue­ment at­tar­dé sur le ter­rain mal­gré le temps froid et plu­vieux, en com­pa­gnie de l’opé­ra­teur chi­nois en charge de la réa­li­sa­tion de l’axe rou­tier Chif­fa-Ber­roua­ghia de 53 km, où il a in­sis­té en par­ti­cu­lier sur le res­pect des dé­lais im­par­tis et la re­mise en état au fur et à me­sure du site na­tu­rel en­dom­ma­gé par les en­gins en pro­cé­dant dès lors au re­boi­se­ment des par­ties dé­gar­nies. Il a ras­su­ré par ailleurs son in­ter­lo­cu­teur sur la ques­tion po­sée re­la­tive au paie­ment des si­tua­tions qui se­ra ho­no­ré, dit-il, dans les pro­chains jours. Une ex­tra­or­di­naire nou­velle, n’est-ce pas, pour tous ces mil­liers d’au­to­mo­bi­listes (tous types de vé­hi­cules confon­dus) qui em­pruntent au quo­ti­dien, dans des condi­tions pé­nibles et dif­fi­ciles, le dan­ge­reux col de Ben­chi­cao, in­con­tour­nable et s’éle­vant à plus de 1250 m d’al­ti­tude. Il de­vient dan­ge­reux en pé­riode hi­ver­nale, où constam­ment la chaus­sée est cou­verte de ver­glas et de neige. De gi­gan­tesques via­ducs de di­zaines de mètres de hau­teur ont été réa­li­sés pour cor­ri­ger l’an­cien tra­cé étroit de la RN1 et ses pentes abruptes, ces ou­vrages d’art de trois voies pour chaque sens, vont of­frir dans une quin­zaine de jours à l’usa­ger de cette route une autre vue fan­tas­tique et pa­no­ra­mique sur­plom­bant un pay­sage splen­dide ver­doyant. Aus­si, ils lui donnent une sé­cu­ri­té ab­so­lue de voya­ger tran­quille­ment sans tra­cas­se­rie, tout en évi­tant les vi­rages en la­cets très dan­ge­reux. La re­mar­quable en­tre­prise chi­noise réa­li­sa­trice va concen­trer en­suite tous ses moyens et ses ef­forts sur le com­plexe et dif­fi­cile tron­çon res­tant, d’en­vi­ron 23 km, al­lant des gorges de la Chif­fa (w.de Bli­da) jus­qu’à la lo­ca­li­té d’El Ham­da­nia, dont l’achè­ve­ment est pré­vu pour le pre­mier se­mestre 2018.

Chan­tier au­to­route Chif­fa-Ber­roua­ghia

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.