ILS SOL­LI­CITENT L’IN­TER­VEN­TION DU PRÉ­SIDENT BOU­TE­FLI­KA Des syn­di­ca­listes du SNAP dé­noncent la di­rec­tion d’Al­gé­rie Poste

El Watan (Algeria) - - L’actualité - M. M.

Les deux res­pon­sables du Syn­di­cat au­to­nome des pos­tiers (SNAP), Mou­rad Ne­kache et Ta­rek Amar Khod­ja, sol­li­citent l’in­ter­ven­tion du pré­sident Bou­te­fli­ka pour mettre un terme à une in­jus­tice. Celle-ci concerne le re­fus de la di­rec­tion d’Al­gé­rie Poste d’ap­pli­quer une dé­ci­sion de jus­tice obli­geant à ré­in­té­grer ces deux syn­di­ca­listes li­cen­ciés ar­bi­trai­re­ment. Une pé­ti­tion a été lan­cée, de­puis hier sur in­ter­net, à cet ef­fet, in­ti­tu­lée : «Pour la ré­in­té­gra­tion de Mou­rad Ne­kache et Ta­rek Amar Khod­ja dans leur poste de tra­vail». Les ini­tia­teurs de cette pé­ti­tion rap­pelle d’em­blée que l’en­tre­prise a pro­cé­dé «au li­cen­cie­ment abu­sif des deux syn­di­ca­listes qui n’ont fait qu’exer­cer un droit consa­cré par la Cons­ti­tu­tion». «La di­rec­tion d’Al­gé­rie Poste re­fuse à ce jour d’exé­cu­ter une dé­ci­sion de la jus­tice por­tant ré­in­té­gra­tion de nos deux syn­di­ca­listes dans leurs postes de tra­vail, une dé­ci­sion qui cou­ronne une longue ba­taille ad­mi­nis­tra­tive et ju­di­ciaire», lit-on dans le texte de la pé­ti­tion. Les si­gna­taires de la pré­sente pé­ti­tion, lit-on en­core, «s’étonnent de la pos­si­bi­li­té qu’un éta­blis­se­ment pu­blic ne mette pas à exé­cu­tion les in­jonc­tions d’une au­to­ri­té ju­di­ciaire sans su­bir de sanc­tion». «Nous ob­ser­vons avec une pro­fonde pré­oc­cu­pa­tion que cette at­teinte à la li­ber­té syn­di­cale porte lour­de­ment pré­ju­dice à deux di­ri­geants syn­di­caux. In­di­gnés, nous, si­gna­taires de la pré­sente pé­ti­tion, ap­pe­lons ins­tam­ment le pré­sident de la Ré­pu­blique à prendre toutes les me­sures né­ces­saires pour mettre à exé­cu­tion les dé­ci­sions du tri­bu­nal d’El Har­rach (Al­ger), or­don­nant la ré­in­té­gra­tion des deux di­ri­geants syn­di­caux du SNAP, nom­mé­ment Mou­rad Ne­kache et Ta­rek Am­mar Khod­ja, et le ver­se­ment de tous les ar­rié­rés de sa­laires et des in­dem­ni­tés de com­pen­sa­tion con­for­mé­ment aux dé­ci­sions de jus­tice en ques­tion», ex­pliquent les ini­tia­teurs de cette pé­ti­tion. L’ap­pli­ca­tion des dé­ci­sions de jus­tice par les en­tre­prises est de­ve­nue, rap­pe­lons-le, une sé­rieuse pro­blé­ma­tique. Al­gé­rie Poste a dé­jà eu des an­té­cé­dents. Les res­pon­sables de cette en­tre­prise avait dé­jà re­fu­sé de ré­in­té­grer des cadres, dont Ha­kim Ad­dad, dans leurs postes de tra­vail, mal­gré l’ob­ten­tion de dé­ci­sions de jus­tice fa­vo­rables.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.