LES NA­TIONS UNIES AN­NONCENT UN NOU­VEAU PRO­CES­SUS ÉLECTORAL

El Watan (Algeria) - - La Une - A. S.

L’au­teur pré­su­mé du crime qui a coû­té la vie, dans la ma­ti­née du jeu­di 25 oc­tobre passé, à une mère de trois en­fants dans son do­mi­cile fa­mi­lial, à quelques en­ca­blures de l’uni­ver­si­té de Mascara, a été ar­rê­té, avant-hier, par les po­li­ciers de la bri­gade cri­mi­nelle, a-t-on ap­pris d’une source proche de la fa­mille de la vic­time. Il s’agit d’un jeune homme de 24 ans, ha­bi­tant à proxi­mi­té du do­mi­cile de la vic­time. «Il a été iden­ti­fié grâce à la ca­mé­ra de sur­veillance d’un com­merce près du lieu du crime. Ar­rê­té, il a avoué son crime», nous di­ra une source qui a sou­hai­té gar­der l’ano­ny­mat. De son cô­té, un com­mu­ni­qué de la sû­re­té de wi­laya, adres­sé hier à notre ré­dac­tion, pré­cise que l’ar­res­ta­tion du pré­su­mé as­sas­sin a eu lieu «après des in­ves­ti­ga­tions ap­pro­fon­dies et l’ex­ploi­ta­tion des preuves re­le­vées sur la scène du crime», en ajou­tant que

«les po­li­ciers ont réus­si à ré­cu­pé­rer des bi­joux que le sus­pect avait vo­lés du do­mi­cile de la vic­time». Pré­sen­té de­vant le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique près le tri­bu­nal de Mascara, le pré­su­mé au­teur du crime a été écroué pour «ho­mi­cide vo­lon­taire». Se­lon di­verses sources, la vic­time, une qua­dra­gé­naire, por­tait plu­sieurs traces de coups de cou­teau qui a été lais­sé plan­té dans son corps par le cri­mi­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.