Où est pas­sée la bio­gra­phie de Bous­souf ?

El Watan (Algeria) - - Région Est - K.Bouab­del­lah

Le pan­neau en cuivre por­tant la bio­gra­phie de Ab­del­ha­fid Bous­souf a mys­té­rieu­se­ment dis­pa­ru du ci­me­tière des chou­ha­da de la ville de Mila. Le sup­port de deux mètres de long sur 1,20 mètre de large, était ac­cro­ché à cô­té du por­trait du dé­funt Si Ma­brouk de­puis 2014, au mi­lieu de deux ta­bleaux re­pré­sen­tant, l’un, Ra­bah Bi­tat, et l’autre, La­kh­dar Ben­to­bal, deux en­fants de la ré­gion et non moins com­pa­gnons d’armes de Bous­souf. Lors de notre vi­rée au ci­me­tière des chou­ha­da, on a pu consta­ter la dis­pa­ri­tion du sup­port en cuivre qui por­tait la bio­gra­phie de Bous­souf, alors que sa pho­to, sculp­tée sur du cuivre éga­le­ment, était tou­jours là.

Pour le mo­ment, l’APC ne sait pas en­core où est pas­sée cette oeuvre. Il faut dire que la dis­pa­ri­tion d’une pièce aus­si im­por­tante, moins de deux mois après la pro­fa­na­tion de 37 tombes dans le même ci­me­tière, re­met en cause tout le sys­tème de gar­dien­nage mis en place au ni­veau de ces lieux. Ce­la donne, en ef­fet, l’im­pres­sion que ce ci­me­tière de chou­ha­da est aban­don­né, si­non comment ex­pli­quer la mul­ti­pli­ca­tion des actes de sa­bo­tage le vi­sant ces der­niers mois ?

En tous les cas, comme pour la pro­fa­na­tion des tombes ayant vi­sé 37 sé­pul­tures de chou­ha­da en août der­nier, cette nou­velle affaire fait, pré­sen­te­ment, l’ob­jet d’une plainte contre X, avons-nous ap­pris d’une source bien in­for­mée. Cette der­nière pré­cise que des re­cherches sont en cours pour re­trou­ver le ou les au­teurs de cet acte. Rap­pe­lons qu’en août der­nier, le ci­me­tière en ques­tion a fait l’ob­jet d’actes de van­da­lisme qui se sont sol­dés par la dé­gra­da­tion de 37 plaques en marbre por­tant des noms de chou­ha­da.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.