Les ha­bi­tants d’une ci­té ré­clament un meilleur cadre de vie

Si­tuée à l’en­trée est de Relizane, la ci­té dite «SN METAL» souffre, se­lon ses ha­bi­tants, de nom­breux pro­blèmes.

El Watan (Algeria) - - Région Ouest - Is­sac B.

En ef­fet, ces ha­bi­tants, re­lo­gés de­puis des an­nées, se plaignent de la dif­fi­cul­té de leur quo­ti­dien dans cette grande «ci­té-dor­toir». Le pre­mier point évo­qué concerne le trans­port ur­bain. «Nous sommes sé­rieu­se­ment pé­na­li­sés par l’ab­sence to­tale d’un ré­seau de trans­port per­ma­nent et ré­gu­lier», a sou­li­gné un des em­ployés des ser­vices de l’hy­drau­lique, qui pré­ci­se­ra que cette si­tua­tion a consti­tué une au­baine pour les trans­por­teurs clan­des­tins qui les ont épui­sés. Un autre af­firme que toutes les do­léances adres­sées à la di­rec­tion des trans­ports sont res­tées lettre morte. Le pro­blème sé­cu­ri­taire au ni­veau de la ci­té a été aus­si sou­le­vé. «La ci­té SN METAL a ra­pi­de­ment mé­ta­sta­sé, mais les dis­po­si­tions sé­cu­ri­taires en me­sure de veiller sur les per­sonnes et leurs biens n’ont pas sui­vi. Dès le cré­pus­cule, la ci­té est plon­gée dans une obs­cu­ri­té to­tale, les dé­pla­ce­ments se ré­duisent au mi­ni­mum. Même en cas d’ur­gence, on ren­contre des dif­fi­cul­tés pour al­ler cher­cher un clan­des­tin»,a tem­pê­té un des ci­toyens.

L’ab­sence d’éclai­rage pu­blic consti­tue une op­por­tu­ni­té pour les chiens er­rants qui prennent d’as­saut la ci­té. «Nous sommes vrai­ment in­quiets, sur­tout pour nos en­fants qui sortent presque de nuit pour re­joindre leurs éta­blis­se­ments sco­laires», a ren­ché­ri un chef de fa­mille. Les ci­toyens parlent aus­si de l’état d’aban­don du centre is­la­mique. Alors que la ci­té, qui re­groupe quelques di­zaines de mil­liers d’ha­bi­tants, manque tou­jours d’un lieu de culte, une mos­quée, la po­pu­la­tion dé­nonce l’état d’aban­don dont souffre le centre is­la­mique. «Nous avons sai­si toutes les ins­tances concer­nées pour re­don­ner vie à cette ins­ti­tu­tion, et quand tout a été ré­glé, les ser­vices de la SDO (fi­liale de So­nel­gaz) tardent en­core à ve­nir ef­fec­tuer les tra­vaux de rac­cor­de­ment au ré­seau d’élec­tri­ci­té», a lais­sé en­tendre un des mé­con­tents.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.