La Seor lance une cam­pagne pour le re­cou­vre­ment de ses créances

El Watan (Algeria) - - Région Ouest - Nay­la Ham­moud

La So­cié­té de l’eau et de l’as­sai­nis­se­ment d’Oran (Seor) vient de lan­cer une cam­pagne de fa­ci­li­ta­tion pour per­mettre à ses abon­nés le paie­ment des re­de­vances et la ré­gu­la­ri­sa­tion de leur si­tua­tion, a-t-on ap­pris, hier, de son di­rec­teur com­mer­cial. La cam­pagne «Ea­sy dettes» (dettes fa­ciles) s’étale jus­qu’au 31 dé­cembre pro­chain. Pour ce faire, la so­cié­té vient d’ava­li­ser une sé­rie de me­sures lui per­met­tant de ré­cu­pé­rer son dû au­près des mau­vais payeurs sans pour au­tant por­ter at­teinte à leur bud­get. Ces me­sures, qui ont pris ef­fet cette se­maine, offrent la pos­si­bi­li­té d’éta­blir, sur de­mande, un échéan­cier pour les re­de­vances. «Mal­gré les fa­ci­li­ta­tions ac­cor­dées par les ser­vices de la So­cié­té des eaux et de l’as­sai­nis­se­ment à ses clients pour ré­gler leurs fac­tures, ce sont des mil­liers d’abon­nés qui font la sourde oreille. Les dettes de la Seor s’élèvent à plus de 3 mil­liards de di­nars, où 32% (clients or­di­naires et ad­mi­nis­tra­tions) des quelque 360 000 abon­nés n’ho­norent pas les fac­tures de consom­ma­tion d’eau», a-t-il dé­plo­ré. Le dé­lai moyen pour le re­cou­vre­ment des im­payés est ac­tuel­le­ment d’une an­née. Le nou­veau dis­po­si­tif ins­tau­ré porte sur un al­lè­ge­ment des pro­cé­dures de paie­ment de sorte qu’il leur offre un échéan­cier de paie­ment par­tiel, avan­ta­geux, avec une di­mi­nu­tion sur les frais des dos­siers de re­cou­vre­ment. Les abon­nés peuvent donc bé­né­fi­cier de ces avan­tages en se rap­pro­chant des agences de la so­cié­té ré­par­ties à tra­vers la wi­laya pour ré­gu­la­ri­ser leur si­tua­tion et s’ac­quit­ter de leurs dettes. La Seor dis­pose de 28 agences com­mer­ciales ré­par­ties sur les dif­fé­rentes com­munes de la wi­laya d’Oran. Pour per­mettre aux abon­nés de bé­né­fi­cier de ces fa­ci­li­tés, les trois agences com­mer­ciales de la rue Mo­ha­med Khe­mis­ti au centre-ville d’Oran, de haï Es­sa­bah et de haï El Akid Lot­fi ouvrent leurs portes de 8h à 19h en pé­riode d’hi­ver et de 8h à 20h en été, et ce, même les sa­me­dis.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.