Rien ne va plus à l’uni­ver­si­té Abbes Lagh­rour

El Watan (Algeria) - - Région Est - Mo­ha­med Tai­bi

Un mou­ve­ment de contes­ta­tion à l’uni­ver­si­té Abbes Lagh­rour, à Khenchela, com­mence à prendre une di­men­sion com­plexe ces jours-ci. L’uni­ver­si­té tra­verse une crise qui dure de­puis long­temps, tan­dis que la pré­si­dence de l’uni­ver­si­té se mure dans un «si­lence mé­pri­sant». Après deux jours de pro­tes­ta­tions me­nées par les en­sei­gnants uni­ver­si­taires af­fi­liés au syn­di­cat au­to­nome, le Con­seil na­tio­nal des en­sei­gnants du su­pé­rieur (CNES), or­ga­ni­sées la se­maine écou­lée, c’est au tour des étu­diants d’ex­pri­mer leur co­lère. Ils entrent, ce lun­di, dans une grève illi­mi­tée pour pro­tes­ter contre la «dé­gra­da­tion des condi­tions so­cio-pé­da­go­giques». L’ap­pel à la grève lan­cé par l’Union gé­né­rale des étu­diants algériens (UGEA), dé­nonce la mau­vaise ges­tion des res­pon­sables du rec­to­rat qui, se­lon un com­mu­ni­qué de l’UGEA, dont El Wa­tan dé­tient une co­pie, «re­fusent de suivre les ins­truc­tions de la tu­telle, dont l’ins­tau­ra­tion du dia­logue entre l’ad­mi­nis­tra­tion et les re­pré­sen­tants des étu­diants». Par ailleurs, l’or­ga­ni­sa­tion es­tu­dian­tine a dres­sé un ta­bleau noir du fonc­tion­ne­ment de l’uni­ver­si­té sous tous ses as­pects. Elle dé­nonce à tra­vers son com­mu­ni­qué les condi­tions de vie «dé­plo­rables» dans les­quelles vivent les étu­diants à l’in­té­rieur du cam­pus, concer­nant no­tam­ment «la dé­gra­da­tion vi­sible dans l’en­ceinte des am­phi­théâtres et des salles de cours, l’ab­sence des stages de courte du­rée a l’étran­ger pour les étu­diants en mas­ter et doc­to­rat et les cri­tères de sé­lec­tion, la non-ap­pli­ca­tion du dé­cret exé­cu­tif n° 13-306 du 31 août 2013, por­tant or­ga­ni­sa­tion de stages pra­tiques en mi­lieu pro­fes­sion­nel à l’in­ten­tion des étu­diants, la mau­vaise ges­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion et l’ab­sen­téisme du per­son­nel ad­mi­nis­tra­tif, la non-ap­pli­ca­tion des di­verses dis­po­si­tions ré­gle­men­taires du mi­nis­tère, le manque de ma­té­riel pour les tra­vaux pra­tiques, le ca­rac­tère illé­gal des conseils de dis­ci­pline de la fa­cul­té des sciences éco­no­miques et la ges­tion et leur uti­li­sa­tion pour ré­gler des comptes avec les étu­diants». En­core plus grave, le com­mu­ni­qué parle de «la per­sis­tance de la dis­cri­mi­na­tion ra­ciale dans l’at­tri­bu­tion des notes par les en­sei­gnants». Tou­jours se­lon le même do­cu­ment, les syn­di­ca­listes ont sou­le­vé aus­si l’épi­neux pro­blème lié «au manque de sé­cu­ri­té au ni­veau des cam­pus et des ré­si­dences».

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.