Djou­di AT­TOU­MI

El Watan week-end - - Idées -

Né en 1938 dans les Aït Ough­lis (Si­di Aïch), Djou­di At­tou­mi a re­joint le ma­quis au len­de­main du Con­grès de la Soum­mam en 1956, pour être af­fec­té au PC de la Wi­laya III au­près du Co­lo­nel Ami­rouche. Il oc­cu­pa plu­sieurs postes de res­pon­sa­bi­li­té au sein de l’ALN et du FLN jus­qu’à la fin de la guerre, le 19 mars 1962.

En avril 1962, il de­vient membre de la com­mis­sion lo­cale du ces­sez-le-feu, com­po­sée à éga­li­té d’of­fi­ciers de l’ALN et de ceux de l’ar­mée fran­çaise, pour veiller à l’ap­pli­ca­tion des Ac­cords d’Evian.

Il est dé­mo­bi­li­sé sur sa de­mande le 5 août 1962, au mo­ment des com­bats fra­tri­cides, pour exer­cer les fonc­tions de di­rec­teur des hô­pi­taux, jus­qu’en 1986, date à la­quelle il est élu à l’As­sem­blée po­pu­laire de la wi­laya de Bé­jaïa dont il as­su­ra la pré­si­dence jus­qu’en 1990.

Il est l’au­teur de neuf ou­vrages dont trois consa­crés au Co­lo­nel Ami­rouche, dont son Jour­nal de guerre et des Chro­niques de guerre en deux tomes, ain­si que Les ap­pe­lés du contin­gent...

Djou­di At­tou­mi est li­cen­cié en droit et di­plô­mé de l’Ecole na­tio­nale de santé pu­blique de Rennes.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.