RA­BAH BITAT

El Watan week-end - - Aujourd’hui -

Né en 1925. A par­tir de

1950, com­men­ça pour lui une vie de clan­des­ti­ni­té.

Il fut ju­gé par les au­to­ri­tés fran­çaises en

1951 en rai­son de son ac­ti­vi­té po­li­tique et condam­né à 10 ans d’em­pri­son­ne­ment. Il se rend à Mé­déa à l’ouest d’Al­ger aNJn de prendre contact avec les mi­li­tants. Il fut par­mi les fon­da­teurs du Co­mi­té Ré­vo­lu­tion­naire pour l’Uni­té et le Tra­vail, puis de l’Or­ga­ni­sa­tion Spé­ciale. Après trois grèves de la faim suc­ces­sives pour re­ven­di­quer le sta­tut de pri­son­nier po­li­tique, il fut em­pri­son­né avec ses com­pa­gnons qui avaient été en­le­vés avec lui en oc­tobre 1956 (Ben Bel­la, Bou­diaf, Aït Ah­med et Khi­der). Il fut li­bé­ré avec le groupe le 20 mars 1962 et dé­cé­da le 11 avril 2000.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.