Le Gha­na pré­si­de­ra l’Union afri­caine en 2007

AD­DIS ABE­BA Le gou­ver­ne­ment sou­da­nais, pla­cé en po­si­tion d’ac­cu­sé sur le dos­sier du Dar­four hier dès l’ou­ver­ture du 8ème som­met de l’Union afri­caine (UA) à Ad­dis Abe­ba, a re­non­cé à la pré­si­dence de l’or­ga­ni­sa­tion, sup­po­sée lui échoir et qui se­ra as­su­rée p

Metro (French Edition) - - World -

D’en­trée, le pré­sident de la Com­mis­sion de l’UA, le Ma­lien Al­pha Ou­mar Ko­na­ré, a ré­cla­mé l’ar­rêt «des mas­sacres et des bom­bar­de­ments» au Dar­four, le se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions Unies Ban Ki-moon qua­li­fiant lui d’«in­ac­cep­table le nombre de vic­times» dans cette pro­vince sou­da­naise en guerre ci­vile de­puis 2003. Face au tol­lé pro­vo­qué par la pers­pec­tive d’une pré­si­dence sou­da­naise de l’or­ga­ni­sa­tion, le som­met a choi­si le Gha­na pour di­ri­ger l’UA en 2007. L’UA a in­fli­gé au pas­sage un ca­mou­flet au pou­voir de Khar­toum, can­di­dat comme en 2006 mais ac­cu­sé par nombre d’or­ga­ni­sa­tions hu­ma­ni­taires et une par­tie de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale d’en­ve­ni­mer la crise au Dar­four. «Le choix (du Gha­na) est un bon choix. Le Sou­dan a vo­lon­tai­re­ment ac­cep­té de se re­ti­rer de la course à la pré­si­dence en fa­veur du Gha­na», a as­su­ré le mi­nistre sou­da­nais des Af­faires étran­gères, Lam Akol, ajou­tant: «nous avons choi­si le Gha­na pour main­te­nirl’uni­té­du­con­ti­nent». De son cô­té le chef de l’Etat gha­néen, John Agye­kum Ku­fuor, a sou­li­gné après l’an­nonce du choix de son pays que «le be­soin d’uni­té (...) ne pour­rait pas être plus urgent si nous vou­lons faire face à des dé­fis de notre temps: la faible gou­ver­nance, les conflits, le chô­mage des jeunes, la pa­lu­disme, le sida, la dé­gra­da­tion de l’en­vi­ron­ne­ment».

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.