VW Forest dit «oui» à Au­di

BRUXELLES Les tra­vailleurs de l’usine Volks­wa­gen de Forest ont ac­cep­té hier, à une large ma­jo­ri­té, le plan de re­struc­tu­ra­tion pro­po­sé par la di­rec­tion. Ce der­nier pré­voit de trans­for­mer à l’ave­nir leur en­tre­prise en usine Au­di.

Metro (French Edition) - - Page Avant -

Les tra­vailleurs ont ava­li­sé hier la dé­cla­ra­tion d’in­ten­tion «pa­ra­phée» lun­di par la di­rec­tion et les syn­di­cats. Celle-ci pré­voit no­tam­ment une éco­no­mie de 20% sur les coûts sa­la­riaux, qui se concré­ti­se­ra par le pas­sage à la se­maine de 38 heures, au lieu de 35 heures ac­tuel­le­ment. Les trois quarts (76,1% exac­te­ment) des 2.142 sa­la­riés -ou­vriers et em­ployés- ayant par­ti­ci­pé au ré­fé­ren­dum ont ré­pon­du po­si­ti­ve­ment à la seule ques­tion qui leur était po­sée: «Etes-vous d’ac­cord ou pas d’ac­cord pour pour­suivre avec Au­di?», a in­di­qué Pas­cal Van Cau­wen­berge, dé­lé­gué prin­ci­pal de la CSC. Le ré­sul­tat de ce ré­fé­ren­dum ga­ran­tit l’ave­nir de l’usine bruxel­loise dans les pro­chaines an­nées et le main­tien d’un mi­ni­mum de 2.200 em­plois, sur quelque 5.200 avant la re­struc­tu­ra­tion. Les syn­di­cats ont fait part de leur sa­tis­fac­tion de­vant le «oui» clair ex­pri­mé par les tra­vailleurs, sans tou­te­fois se mon­trer trop triom­phants. «Le bon sens a pré­va­lu. Au­di nous offre une chance et nous de­vons à pré­sent la sai­sir à pleines mains», a in­di­qué Pas­cal Van Cau­wen­berge, qui s’at­tend en­core tou­te­fois à d’âpres né­go­cia­tions sur les 20% d’éco­no­mies à réa­li­ser sur les charges sa­la­riales. Pour Jan Van­der­poor­ten (FGTB), le ré­sul­tat du ré­fé­ren­dum, qui ne l’a pas sur­pris, donne aux syn­di­cats un man­dat clair pour pour­suivre les né­go­cia- tions avec la di­rec­tion. Leur ho­mo­logue du syn­di­cat li­bé­ral, Ste­faan Van Bocks­taele, s’est dit lui aus­si sa­tis­fait du ver­dict, tout en sou­li­gnant que le tra­vailleurs ne pou­vaient «pas faire au­tre­ment». A court terme, les syn­di­cats s’at­tendent à une re­prise nor­male du tra­vail. Du cô­té de la di­rec­tion, c’est un Jos Kayaerts, di­rec­teur du per­son­nel de Volks­wa­gen Forest, vi­si­ble­ment sou­la­gé qui a sa­lué le ré­sul­tat du ré­fé­ren­dum. «Nous pou­vons à pré­sent bâ­tir un nou­veau fu­tur. La di­rec­tion al­le­mande d’Au­di est par­ti­cu­liè­re­ment sa­tis­faite», a-t-il sou­li­gné. Le Pre­mier mi­nistre Guy Ve­rhof­stadt a pour sa part ex­pri­mé sa sa­tis­fac­tion, es­ti­mant que le bon sens l’avait em­por­té, Même son de cloche chez le mi­nistre bruxel­lois de l’Eco­no­mie et de l’Em­ploi, Be­noît Ce­rexhe, qui s’est ré­joui «qu’en ce dos­sier la

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.