Ea­sy­jet s’en­vole de Brus­sels Air­port vers Ge­nève

BRUXELLES La com­pa­gnie aé­rienne bri­tan­nique Ea­sy­jet va bien­tôt s’im­plan­ter à Bruxelles et ou­vrir une ligne vers Ge­nève. La pre­mière liai­son se­ra opé­rée le 29 juin pro­chain.

Metro (French Edition) - - Business -

L’aé­ro­port de Bruxelles a été choi­si no­tam­ment en rai­son de l’im­por­tance, pour la com­pa­gnie, de dis­po­ser d’une liai­son aé­rienne entre di­vers ins­ti­tu­tions in­ter­na­tio­nales que comptent les deux villes. «Il y avait un vrai manque», a in­di­qué Pe­ter Voets, di­rec­teur du mar­ke­ting d’Ea­sy­jet Suisse. La le choix de Bruxelles par le fait qu’il s’in­tègre dans sa stra­té­gie d’im­plan­ta­tion dans les villes et non dans les aé­ro­ports se­con­daires. La com­pa­gnie à bas prix n’a donc pas choi­si la voie em­prun­tée par sa concur­rente ir­lan­daise Rya­nair, im­plan­tée à Char­le­roi. L’ap­pa­reil qui vo­le­ra entre Ge­nève et Bruxelles est un Air­bus A319 qui compte 156 sièges. Il est ba­sé à Ge­nève et pren­dra son pre­mier en­vol de la jour­née tous les jours de la se­maine à 6h25 pour une ar­ri­vée à Bruxelles à 7h45. Par ailleurs, des dé­parts de Bruxelles sont éga­le­ment pré­vus le sa­me­di à 8h15 et le di­manche à 21h20. La com­pa­gnie am­bi­tionne par ailleurs d’ajou­ter une se­conde fré­quence, tou­jours entre Bruxelles et Ge­nève, à par­tir de sep­tembre. Une ou plu­sieurs autres lignes pour­raient être ou­vertes d’ici «un ou deux ans». Les ro­ta­tions de l’avion sont bien plus ser­rées que pour une com­pa­gnie clas­sique. Le fait que l’avion soit im­mo­bi­li­sé un mi­ni­mum de temps est un des prin­ci­paux fac­teurs qui per­met à la com­pa­gnie de ré­duire ses coûts et d’of­frir un ti­cket al toutes taxes com­prises, se­lon Ea­sy­jet. Le prix du billet est éga­le­ment ex­pli­qué par le type - est de 2,2 ans ce qui en­gendre des coûts de main­te­nance plus faibles. Ea­sy­jet met en outre en avant le fait que ses avions émettent 27% de gaz à ef­fet de serre par «pas­sa­ger-ki­lo­mètre» en moins qu’une com­pa­gnie tra­di­tion­nelle. Un autre fac­teur qui ex­plique la bas coût du billet est ce­lui de la vente de 90% de ses billets via In­ter­net.

@ www.ea­sy­jet.com

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.