Deux nou­velles vic­times du thal­lium

Metro (French Edition) - - World -

MOS­COU L’am­bas­sade des Etats-Unis a confir­mé l’hos­pi­ta­li­sa­tion de deux res­sor­tis­santes amé­ri­caines qui pour­raient avoir été em­poi­son­nées au thal­lium en Rus­sie. L’hô­pi­tal où elles ont été ad­mises dé­clare qu’elles se trouvent dans un état mo­dé­ré­ment grave. Se­lon les mé­dias russes, les deux femmes étaient nées en Union so­vié­tique et avaient émi­gré aux Etats-Unis en 1989. Elles se trou­vaient en Rus­sie pour as­sis­ter à un ma­riage. Ré­pu­té comme le poi­son de choix des as­sas­sins, le nom du thal­lium était ré­ap­pa­ru en no­vembre der­nier à Londres où un ex-es­pion russe connu pour son opposition au pré­sident Vla­di­mir Pou­tine est mort d’une dose lé­tale de Po­lo­nium-210. Sur son lit de mort, Alexandre Lit­vi­nen­ko avait ac­cu­sé Pou­tine d’avoir com­man­di­té son as­sas­si­nat.

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.