L’Ir­lande du Nord aux urnes

BEL­FAST Les élec­teurs ir­lan­dais se sont ren­dus aux urnes pour dé­si­gner la pro­chaine as­sem­blée pro­vin­ciale dont l’en­jeu doit conduire à la for­ma­tion d’un nou­veau gou­ver­ne­ment com­po­sé de ca­tho­liques et de pro­tes­tants. C’est la troi­sième fois que la po­pu­la­ti

Metro (French Edition) - - World -

Au cours des der­nières an­nées, les di­ri­geants po­li­tiques ne sont pas par­ve­nus à re­lan­cer le par­tage de pou­voir dans la pro­vince du Nord. La donne pour­rait chan­ger en ce mois de mars après l’élec­tion d’une nou­velle As­sem­blée, com­po­sée de 108 membres, qui ont le pou­voir de for­mer un ca­bi­net. Londres a fixé une date-bu­toir au 26 mars pour que les forces pré­sentes par­viennent à un ac­cord. Si ce dé­lai n’est pas res­pec­té, le Pre­mier mi­nistre bri­tan­nique a pro­mis de dé­man­te­ler l’as­sem­blée le jour sui­vant. Mais To­ny Blair rêve de voir la si­tua­tion po­li­tique sta­bi­li­sée avant son dé­part de Dow­ning Street, pré­vu cet été, pour faire un peu ou­blier le dé­sastre ira­kien. Se­lon les son­dages d’opi­nion et des ana­lystes po­li­tiques, les deux pôles op­po­sés sur l’échi­quier po­li­tique -les pro­tes­tants du par­ti unio­niste DUP de Ian Pais­ley et les ca­tho­liques du Sinn Fein- de­vraient sor­tir ren­for­cés de ce scru­tin. «Jus­qu’à ce que nous soyons convain­cus que Sinn Féin est un par­ti po­li­tique dé­mo­cra­tique, nous ne nous as­soi­rons pas au gou­ver­ne­ment avec lui», a dé­cla­ré mar­di soir le dé­pu­té du DUP Gre­go­ry Camp­bell dans un dé­bat té­lé­vi­sé. Mais se­lon lui, il y a peu de chance que ce­la ar­rive avant le 26 mars. Le Pre­mier mi­nistre To­ny Blair doit ren­con­trer son ho­mo­logue Ber­tie Ahern de­main ma­tin pour évo­quer les ré­sul­tats du scru­tin.

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.