At­ten­tion à nos dé­ra­pages bud­gé­taires

Bruxelles la Com­mis­sion eu­ro­péenne a pré­sen­té hier une éva­lua­tion mi­ti­gée des pré­vi­sions bud­gé­taires de la Bel­gique pour les pro­chaines an­nées, qui pour­raient se­lon elle se dé­té­rio­rer à moyen terme. D’autre part, elle s’est fé­li­ci­tée de l’amé­lio­ra­tion des

Metro (French Edition) - - Business -

La Com­mis­sion eu­ro­péenne se fait des sou­cis pour les pers­pec­tives bud­gé­taires belges. Elle s’in­quiète par ailleurs d’une «perte sub­stan­tielle des parts de mar­ché» des en­tre­prises belges. L’exé­cu­tif com­mu­nau­taire sa­lue la ré­duc­tion ra­pide de l’en­det­te­ment et l’ob­jec­tif d’ex­cé­dent struc­tu­rel de 0,5 % du PIB, mais met en garde contre les éventuels dé­ra­pages bud­gé­taires. Les ex­cé­dents at­ten­dus ré­sultent presque uni­que­ment d’une ré­duc­tion du coût du ser­vice de la dette, a sou­li­gné la Com­mis­sion. En outre, la Bel­gique comp­te­rait trop sur des me­sures ex­cep­tion­nelles (ventes d’im­mo­bi­lier, am­nis­tie fis­cale, etc.) pour as­sai­nir son bud­get, et pas as­sez sur des me­sures struc­tu­relles. Ain­si la Com­mis­sion in­vite la Bel­gique à «ac­cé­lé­rer le rythme de l’as­sai­nis­se­ment» et à «amé­lio­rer la via­bi­li­té à long terme des fi­nances pu­bliques, (..) en ar­rê­tant des me­sures vi­sant à ré­duire da­van­tage les coûts du vieillis­se­ment». D’autre part, la Com­mis­sion eu­ro­péenne se fé­li­cite de l’état des fi­nances pu­bliques des Etats membres de l’UE qui s’est amé­lio­ré l’an der­nier, grâce à une meilleure dis­ci­pline bud­gé­taire. Le dé­fi­cit pu­blic moyen des 13 pays de la zone eu­ro a bais­sé à 2,1 % du PIB en 2006, contre 2,4 % l’an­née pré­cé­dente. Il de­vrait tom­ber à 1,4 % cette an­née, puis à 1,1 % en 2008.

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.