Un maire met son par­rai­nage aux en­chères

Metro (French Edition) - - Topics -

CAEN Le maire de la com­mune de No­ron-la-Po­te­rie (Cal­va­dos) a dé­ci­dé dans le cadre du par­rai­nage des can­di­dats à l’élec­tion pré­si­den­tielle fran­çaise d’of­frir sa si­gna­ture au plus of­frant. «De­puis plu­sieurs jours je suis har­ce­lé par tous les pe­tits can­di­dats à la re­cherche de leurs 500 si­gna­tures», a sou­li­gné An­dré Gar­rec, pre­mier ma­gis­trat de cette com­mune de 280 ha­bi­tants. «Comme je suis com­mer­cial et que je me suis dit que ce­la ne se­rait qu’une goutte d’eau dans leur bud­get, j’ai donc dé­ci­dé de mettre ma si­gna­ture aux en­chères», a-t-il ex­pli­qué. «Je me suis dit qu’un par­rai­nage ne­si­gni­fiait­pa­su­nen­ga­ge­ment po­li­tique», a en­core pré­ci­sé le maire di­vers-droite qui a sou­li­gné qu’il ac­cep­te­rait «le chèque de n’im­porte quel can­di­dat» d’ici au 16 mars, date li­mite de dé­pôt des par­rai­nages. La somme ré­col­tée ser­vi­ra à fi­nan­cer l’école ma­ter­nelle du vil­lage mais aus­si le club de vé­lo et une as­so­cia­tion cultu­relle. Les can­di­dats à l’élec­tion pré­si­den­tielle, qui se dé­roule le 22 avril pour le pre­mier tour et le 6 mai pour le se­cond, doivent pour pou­voir se pré­sen­ter re­cueillir 500 par­rai­nages d’élus.

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.