Ga­bon Jock­tane en pré­cam­pagne

Jeune Afrique - - CONFIDENTIEL -

Alors que les lé­gis­la­tives doivent se te­nir au plus tard en avril 2018, date bu­toir fixée par la Cour consti­tu­tion­nelle, cer­tains se pré­parent dé­jà à la ba­taille. Par­mi eux : Mike Jock­tane, qui s’ac­tive à fon­der son propre par­ti, Le Ga­bon nou­veau. L’an­cien vice-pré­sident de l’union na­tio­nale (UN) – dont il a dé­mis­sion­né en mai – s’ef­force de réunir les 9 000 si­gna­tures né­ces­saires, dans cinq ré­gions dif­fé­rentes, pour que cette nou­velle for­ma­tion puisse voir le jour. À ses cô­tés, des par­ti­sans is­sus de la so­cié­té ci­vile ain­si que de nom­breux membres de L’UN, an­ciens ou ac­tuels, qui lui ont em­boî­té le pas, comme Es­telle On­do, mi­nistre de l’éco­no­mie fo­res­tière, de la Pêche et de l’en­vi­ron­ne­ment, Marc Koum­ba Yem­bi et Grégoire Ma­pa­ga. Ces an­ciens com­mis­saires du par­ti de Za­cha­rie My­bo­to, dont ils ont été ra­diés en avril, avaient été membres du gou­ver­ne­ment pa­ral­lèle qu’an­dré Mba Obame avait mis en place après la pré­si­den­tielle de 2011. Jock­tane es­père avoir réuni ses 9 000 si­gna­tures d’ici à la fin août.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.