Huile de palme Pour­quoi la So­ca­palm veut bri­ser le pla­fond des prix

Le lea­der du sec­teur au Ca­me­roun sol­li­cite pour la troi­sième fois en cinq ans une re­va­lo­ri­sa­tion des ta­rifs à la sor­tie d’usine, blo­qués de­puis une dé­cen­nie. Mais les raf­fi­neurs d’oléa­gi­neux s’y op­posent.

Jeune Afrique - - SOMMAIRE - OMER MBADI

Les pro­duc­teurs ca­me­rou­nais d’huile de palme croisent les doigts et es­pèrent que la troi­sième ten­ta­tive – après celles in­fruc­tueuses de 2013 et 2015 – pour in­ci­ter les au­to­ri­tés à aug­men­ter le prix de ces­sion du ki­lo­gramme à la sor­tie d’usine se­ra la bonne. La So­cié­té ca­me­rou­naise de pal­me­raies (So­ca­palm), qui as­sure 70 % de la pro­duc­tion lo­cale, a pris la tête de la croi­sade. En mai, son di­rec­teur gé­né­ral, Do­mi­nique Cor­net, a adres­sé une re­quête à Luc Ma­gloire Mbar­ga Atan­ga­na, le mi­nistre du Com­merce, pour lui de­man­der de re­voir le mon­tant à la hausse. Co­té au Doua­la Stock Ex­change et dé­te­nu à 67,46 % par le belge Soc­fin, le lea­der du sec­teur, re­joint fin juin par Pa­mol, Sa­fa­cam (Soc­fin) et la Ca­me­roon De­ve­lop­ment Cor­po­ra­tion, sou­haite que la barre soit re­le­vée dans une four­chette com­prise entre 22 % et 33 %, avec un nou­veau prix se si­tuant entre 550 et 600 F CFA le kg (entre 0,84 et 0,91 eu­ro). « Le prix de l’huile de palme [ho­mo­lo­gué à 450 F CFA le kg] n’a pas évo­lué de­puis en­vi­ron dix ans alors que les coûts de nos fac­teurs de pro­duc­tion ont aug­men­té de ma­nière si­gni­fi­ca­tive », se jus­ti­fie Do­mi­nique Cor­net, ci­tant les en­grais, les pro­duits phy­to­sa­ni­taires, les sa­laires, le trans­port et l’élec­tri­ci­té, sans comp­ter les co­ti­sa­tions so­ciales. Les pro­duc­teurs es­timent que le cours ac­tuel est dé­con­nec­té de la réa­li­té. À l’ex­port, le ki­lo se vend 518,70 F CFA au port de Doua­la. « Et en sai­son de basse pro­duc­tion, les prix va­rient for­te­ment à la hausse et at­teignent 800 000 à 1 mil­lion de F CFA la tonne [soit 800 à 1 000 F CFA le kg] », pour­suit Do­mi­nique Cor­net. D’après So­ca­palm, cette hausse per­met­trait à l’en­tre­prise, forte de 6 400 em­ployés pour un chiffre d’af­faires de 72 mil­lions d’eu­ros en 2016, d’in­ves­tir 38,3 mil­liards de F CFA sur la pé­riode 2015-2020 et de les consa­crer es­sen­tiel­le­ment à l’ex­ten­sion des pal­me­raies, au re­nou­vel­le­ment du ver­ger et au dou­ble­ment des ca­pa­ci­tés de sa prin­ci­pale hui­le­rie.

SIN­CÉ­RI­TÉ. Mais la re­quête de ces ac­teurs de la pre­mière trans­for­ma­tion ne sus­cite pas l’una­ni­mi­té au sein de la fi­lière, qui em­ploie au­jourd’hui près de 12 000 per­sonnes. Les as­so­cia­tions de défense des consom­ma­teurs pré­sentes au sein du co­mi­té ad hoc char­gé de la ré­gu­la­tion de la fi­lière huile de palme et les so­cié­tés ac­tives dans la se­conde trans­for­ma­tion sont vent de­bout contre une éven­tuelle aug­men­ta­tion du prix. Ils doutent de la sin­cé­ri­té des in­ten­tions des pro­duc­teurs, dans la me­sure où cer­tains, à l’ins­tar de la So­ca­palm et de la Sa­fa­cam, ont plus in­ves­ti ces der­nières an­nées dans le développement de l’hé­véa, lorsque les cours du ca­ou­tchouc étaient sou­te­nus – avant que la pre­mière n’aban­donne cette culture l’an der­nier –, au dé­tri­ment du pal­mier. « La So­ca­palm n’a pas res­pec­té le plan d’in­ves­tis­se­ment qu’elle avait pré­sen­té en 2008 pour ob­te­nir un re­lè­ve­ment du prix de ces­sion de 300 F CFA à 450 F CFA. Qu’est-ce qui ga­ran­tit la mise en oeuvre du nou­veau plan d’in­ves­tis­se­ment évo­qué ? » peste Jac­quis Kem­leu Tchab­gou, le se­cré­taire gé­né­ral de l’as­so­cia­tion des raf­fi­neurs des oléa­gi­neux du Ca­me­roun (As­roc). Pru­dent, Luc Ma­gloire Mbar­ga Atan­ga­na main­tient le sta­tu quo et exige que l’au­dit de la fi­lière, en cours, soit ache­vé avant toute prise de dé­ci­sion.

Les pro­duc­teurs es­timent que le cours ac­tuel est dé­con­nec­té de la réa­li­té.

Ré­colte de ré­gimes pour la So­ca­palm dans une plan­ta­tion à Apouh.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.