QUELS MOYENS FACE AUX TER­RO­RISTES?

Jeune Afrique - - NOUVEAU MAILLON FAIBLE ? - A.S.-T.

Le 13 août, cinq heures du­rant, une qua­ran­taine d’hommes de l’unité spé­ciale d’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie na­tio­nale (USIGN) ont fait face aux deux as­saillants du ca­fé-res­tau­rant Aziz Is­tan­bul. For­més par leurs ho­mo­logues fran­çais du Grou­pe­ment d’in­ter­ven­tion de la gen­dar­me­rie na­tio­nale (GIGN), ces élé­ments d’élite – une cen­taine au to­tal – ont re­çu un en­traî­ne­ment ren­for­cé au cours des der­niers mois. La po­lice bur­ki­na­bè dis­pose, elle aus­si, de son corps d’élite avec l’unité d’in­ter­ven­tion de la po­lice na­tio­nale (UIPN), mais le Ré­gi­ment pa­ra­chu­tiste com­man­do (RPC) est consi­dé­ré comme plus aguer­ri. Ba­sés à Bo­boDiou­las­so, la deuxième ville du pays, ses membres sont for­més et équi­pés par les États-unis. Pour sé­cu­ri­ser la fron­tière face à la me­nace ji­ha­diste, ce sont les élé­ments du Grou­pe­ment des forces an­ti­ter­ro­ristes qui pa­trouillent dans le sep­ten­trion bur­ki­na­bè. Les ef­fec­tifs de cette unité, qui s’élèvent au­jourd’hui à plus de 1 500, de­vraient aug­men­ter dans les mois qui viennent pour at­teindre 2 000 hommes.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.