Ma­roc Crise ou­verte au sein du PAM

Jeune Afrique - - CONFIDENTIEL -

C’est une ba­taille à cou­teaux ti­rés qui se dé­roule au sein du Par­ti Au­then­ti­ci­té et Mo­der­ni­té (PAM), deuxième force po­li­tique du Ma­roc. La dé­mis­sion de son se­cré­taire gé­né­ral, Ilyass El Oma­ri – dans

le sillage des contes­ta­tions po­pu­laires dans la ré­gion d’al Ho­cei­ma, dont il est le pré­sident –, a créé une crise in­terne, éta­lée au grand jour dans les réunions du bu­reau po­li­tique et dans les co­lonnes de la presse. Des té­nors du par­ti n’hé­sitent pas à s’adres­ser des ac­cu­sa­tions d’en­ri­chis­se­ment illi­cite par presse in­ter­po­sée. « Ce dé­bal­lage n’est pas in­no­cent. El Oma­ri conti­nue de té­lé­gui­der le par­ti. Il veut re­ve­nir ou, au moins, pla­cer l’un de ses fi­dèles à la tête du PAM », ac­cuse un membre du bu­reau po­li­tique. Contac­tés, les proches d’el Oma­ri ne veulent faire « au­cun com­men­taire sur ces ac­cu­sa­tions tant que le par­ti n’a pas te­nu son conseil na­tio­nal, le 21 oc­tobre ». Ce jour-là, le PAM de­vra en­té­ri­ner la dé­mis­sion de son an­cien se­cré­taire gé­né­ral et se mettre d’ac­cord sur une nou­velle date pour élire son rem­pla­çant. L’in­té­rim est as­su­ré par Ha­bib Bel­kouch.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.