L’ami Kadha­fi et l’avion russe

Jeune Afrique - - GRAND ANGLE | THOMAS SANKARA -

Par Mous­bi­la San­ka­ra, am­bas­sa­deur du Bur­ki­na Fa­so en Li­bye de 1983 à 1987

« En 1986, Tho­mas de­vait ef­fec­tuer un voyage of­fi­ciel à Mos­cou. Comme il n’avait pas d’avion, nous avons sol­li­ci­té les Li­byens pour qu’ils nous en prêtent un. Mais entre-temps, les Russes, plus ra­pides, nous ont en­voyé un avion à Oua­ga. Tho­mas et sa dé­lé­ga­tion sont donc par­tis avec en URSS. Sur le che­min du re­tour, ils ont fait es­cale à Tri­po­li. Quand Kadha­fi a re­çu Tho­mas, il s’est ex­cu­sé et lui a an­non­cé qu’il met­tait un Boeing et son équi­page à sa dis­po­si­tion pour ses pro­chains voyages. Nous sommes donc ren­trés à Oua­ga­dou­gou avec cet avion li­byen, qui a en­suite ser­vi à plu­sieurs dé­pla­ce­ments of­fi­ciels, comme au Con­go ou en An­go­la… Tho­mas et Kadha­fi en­tre­te­naient une re­la­tion com­plexe, mais ils s’en­ten­daient plu­tôt bien. Ils étaient très spon­ta­nés l’un avec l’autre et ne s’em­bar­ras­saient pas des ha­bi­tuelles ron­deurs di­plo­ma­tiques dont peuvent user d’autres di­ri­geants. »

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.