LA RÉ­FORME DU BUD­GET-PRO­GRAMMES : LE COU­RON­NE­MENT D’UN LONG PRO­CES­SUS

Jeune Afrique - - LE PLUS DE JA | MALI -

L’ef­fec­ti­vi­té du Bud­get de l’état en mode pro­grammes au 1er jan­vier 2018 a né­ces­si­té la réa­li­sa­tion de plu­sieurs ac­ti­vi­tés pré­pa­ra­toires por­tant sur

: De nou­veaux textes et ma­nuels d’ap­pli­ca­tion Ils s’ins­crivent dans le cadre d’une meilleure dé­fi­ni­tion des at­tri­bu­tions des ac­teurs dans la ges­tion en mode pro­grammes. Pour ce faire, un dé­cret por­tant or­ga­ni­sa­tion de la ges­tion bud­gé­taire en mode bud­get-pro­grammes a été adop­té et l’ac­tua­li­sa­tion du ma­nuel d’exé­cu­tion des dé­penses en vue de son adap­ta­tion au sys­tème de ges­tion bud­gé­taire en mode pro­grammes, a été réa­li­sée. L’adap­ta­tion des ou­tils in­for­ma­tiques La prise en charge de la nou­velle no­men­cla­ture bud­gé­taire et le dé­ve­lop­pe­ment de nou­veaux mo­dules sur la ges­tion des cadres de per­for­mance des pro­grammes et de la plu­ri-an­nua­li­té ont per­mis l’adap­ta­tion des ou­tils in­for­ma­tiques à la nou­velle mé­thode de ges­tion bud­gé­taire. L’adap­ta­tion et l’amé­lio­ra­tion des ca­ne­vas des do­cu­ments bud­gé­taires La sta­bi­li­sa­tion de la struc­ture, l’amé­lio­ra­tion conti­nue de leur cadre de per­for­mance et le dé­cou­page des pro­grammes en ac­tions ont per­mis l’adap­ta­tion et l’amé­lio­ra­tion des ca­ne­vas des do­cu­ments bud­gé­taires afin d’amé­lio­rer leur li­si­bi­li­té et de les rendre conforme aux normes fixées par L’UE­MOA. La sen­si­bi­li­sa­tion et le ren­for­ce­ment des ca­pa­ci­tés des ac­teurs bud­gé­taires La mise en oeuvre de cette nou­velle ré­forme a né­ces­si­té la mo­bi­li­sa­tion de l’en­semble des ac­teurs bud­gé­taires, no­tam­ment les membres du Gou­ver­ne­ment, les par­le­men­taires, les se­cré­taires gé­né­raux des dé­par­te­ments mi­nis­té­riels, les res­pon­sables de Pro­gramme et les ser­vices d’ap­pui aux Res­pon­sables de Pro­gramme, ain­si que les struc­tures de contrôle.

Une ré­forme qui va per­mettre de mieux éva­luer les per­for­mances des pro­grammes.

Des ac­tions vi­sant à re­lire les cadres or­ga­niques des ser­vices tech­niques et de leurs dé­mem­bre­ments au ni­veau ré­gio­nal et lo­cal, afin de mieux adap­ter les ser­vices au contexte du chan­ge­ment, ont été en­tre­pris par le Mi­nis­tère de l’éco­no­mie et des Fi­nances, de m^me que la trans­for­ma­tion de la Sec­tion des Comptes de la Cour Su­prême en Cour des Comptes, qui per­met­tra de mieux ré­pondre aux exi­gences de re­ce­va­bi­li­té qu’im­pose le sys­tème de bud­gé­ti­sa­tion en mode pro­grammes au Mali. À la suite à l’adap­ta­tion des ou­tils et pro­cé­dures bud­gé­taires, le bud­get en mode de ges­tion axée sur le ré­sul­tat qui au­ra un im­pact sur les ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques à tra­vers les adap­ta­tions des sys­tèmes et pro­ces­sus de contrôle in­terne, ex­terne et bud­gé­taire, ain­si que de l’au­dit in­terne, en vue d’une meilleure éva­lua­tion des per­for­mances des pro­grammes.

▼ Si­di­ki Trao­ré Di­rec­teur Gé­né­ral du Bud­get

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.