BNI EXCELLENCE 2017-2021

Jeune Afrique - - LA SEMAINE DE JA | LES GENS -

Dans un sec­teur hau­te­ment concur­ren­tiel qui se ca­rac­té­rise par une pré­sence de plus en plus im­por­tante de banques d’en­ver­gure in­ter­na­tio­nale avec une po­li­tique com­mer­ciale agres­sive, la BNI en­tame sa mue en 2017, en s’ap­puyant sur ses trois nou­velles orien­ta­tions stra­té­giques • Le Fi­nan­ce­ment des PME • L’ac­ces­si­bi­li­té ban­caire & la fi­nan­cia­ri­sa­tion de l’éco­no­mie • L’ac­com­pa­gne­ment de l’état sur les pro­blé­ma­tiques fi­nan­cières Elle conso­lide ain­si sa po­si­tion de 7e sur 28 dans le sec­teur des Banques et Éta­blis­se­ments Fi­nan­ciers de Côte d’ivoire. Forte de ses nou­velles orien­ta­tions, la BNI en­tend conti­nuer de jouer un rôle ma­jeur dans le fi­nan­ce­ment de l’éco­no­mie na­tio­nale confor­mé­ment à la noble mis­sion confiée par l’état de Côte d’ivoire en 1959. Ain­si, dans l’ac­com­plis­se­ment de cette mis­sion, et fi­dèle à sa si­gna­ture qui est de Fi­nan­cer pour dé­ve­lop­per, elle a ac­cor­dé ses concours à dif­fé­rents sec­teurs de l’éco­no­mie na­tio­nale. Les fi­nan­ce­ments glo­baux réa­li­sés par la BNI pour la pé­riode de 2010 à 2016 se chiffrent à 1 200 mil­liards de F CFA dont 211 mil­liards de F CFA en fa­veur des Par­ti­cu­liers. Les PME sont le mo­teur de la crois­sance en Afrique, mais leur dé­ve­lop­pe­ment est sou­vent en­tra­vé par le manque d’ac­cès aux fi­nan­ce­ments. La BNI en tant que Par­te­naire pri­vi­lé­gié des PME/PMI, fa­vo­rise une plus grande im­pli­ca­tion des ac­teurs na­tio­naux dans la pro­duc­tion éco­no­mique par le biais du fi­nan­ce­ment struc­tu­ré. Ain­si sur la pé­riode de 2014 à 2016, 17 % des concours oc­troyés (soit 116 mil­liards de F CFA) l’ont été en fa­veur des PME/PMI. La BNI se veut plus que ja­mais l’in­ter­lo­cu­teur pri­vi­lé­gié des par­ti­cu­liers et des PME-PME ain­si qu’un ac­teur prin­ci­pal sur le che­min de l’émer­gence. Elle ré­itère son en­ga­ge­ment à ac­com­pa­gner les en­tre­prises dans leur crois­sance, à pro­cu­rer aux par­ti­cu­liers les moyens de réa­li­ser leurs pro­jets et à par­ti­ci­per à l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de vie des po­pu­la­tions. Mo­derne, créa­tive et dy­na­mique, elle dé­voile une image no­va­trice de la re­la­tion client : celle d’une ins­ti­tu­tion à vi­sage hu­main. Banque ci­toyenne, stric­te­ment ré­ser­vée à tout le monde et tou­jours plus proche de ses clients, la BNI dé­ve­loppe des pro­duits, ser­vices va­riés et adap­tés à un en­vi­ron­ne­ment en constante évo­lu­tion. Convain­cue que la réus­site, la ren­ta­bi­li­té et la pé­ren­ni­té de l’ins­ti­tu­tion dé­pendent de la confiance et de la fi­dé­li­té de ses clients et par­te­naires, la BNI s’est fixée comme chal­lenge de les sa­tis­faire. Se­lon les bi­lans au­di­tés, les chiffres clés se ré­sument ain­si : En 6 an­nées d’ex­ploi­ta­tion, les don­nées ca­rac­té­ris­tiques sui­vantes ont au moins dou­blé : - fonds propres ef­fec­tifs de 7,5 mil­liards à 27,7 mil­liards de F CFA - les em­plois nets de 96 mil­liards à 326 mil­liards de F CFA - le to­tal Bi­lan de 274 mil­liards de F CFA à 530 mil­liards de F CFA.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.