Un rap­port, des chiffres et des re­proches

Jeune Afrique - - MAGHREB MOYEN-ORIENT MAROC -

Pas de mal­ver­sa­tions, pas de dé­tour­ne­ments, mais de nom­breux dys­fonc­tion­ne­ments… C’est en sub­stance la conclu­sion du rap­port de la Cour des comptes sur l’exé­cu­tion du pro­jet Al Ho­cei­ma, phare de la Mé­di­ter­ra­née, dont la syn­thèse a été pré­sen­tée le 24 oc­tobre à Mo­ham­med VI. Une syn­thèse dont les quelques chiffres et dates sont ré­vé­la­teurs de l’am­pleur et de la com­plexi­té de ce pro­jet pha­rao­nique, tout en don­nant une in­di­ca­tion sur les res­pon­sa­bi­li­tés des uns et des autres.

mois d’at­tente pour la pre­mière réunion de la com­mis­sion cen­trale de sui­vi que de­vait pré­si­der le mi­nistre de l’in­té­rieur

ache­vés à la fin de 2016 et 45 en cours sur les 644 pro­jets pré­vus

mil­lions de di­rhams (DH) de pro­jets ache­vés et 565 mil­lions de DH de pro­jets en­ga­gés à la fin de 2016 sur une en­ve­loppe d’in­ves­tis­se­ment glo­bal de 6,5 mil­liards de DH

de DH (46 % du bud­get glo­bal) sont dé­sor­mais gé­rés par l’agence du Nord. Risque de mau­vais sui­vi, de sur­coûts et de re­tards, se­lon la Cour des comptes

de DH seu­le­ment dé­blo­qués par le mi­nis­tère de l’ha­bi­tat, sur un mon­tant to­tal pré­vu de 220 mil­lions de DH pour la pé­riode 2016-2017

mil­liard de DH de contri­bu­tion du mi­nis­tère de l’in­té­rieur et 600 mil­lions du mi­nis­tère des Fi­nances ac­cor­dés aux conseils pro­vin­ciaux et ré­gio­naux non as­sor­tis de pro­jets pré­cis pour­quoi ils sol­li­citent son in­ter­ven­tion pour me­ner leurs af­faires à bonne fin. » En mon­tant donc au front et en sé­vis­sant pour le re­tard d’exé­cu­tion d’un pro­jet au­quel il avait ap­por­té sa cau­tion – il en avait pré­si­dé la cé­ré­mo­nie de pré­sen­ta­tion en oc­tobre 2015 –, Mo­ham­med VI exerce donc plei­ne­ment son pou­voir de contrôle (et donc de sanc­tion) à l’égard des mi­nistres de son gou­ver­ne­ment. Mais, sur­tout, il cherche à rendre opé­ra­tion­nel le sa­cro-saint prin­cipe de cor­ré­la­tion entre res­pon­sa­bi­li­té et red­di­tion des comptes, une for­mule de plus en plus pré­sente dans ses dis­cours. Le ré­sul­tat ne s’est d’ailleurs pas fait at­tendre : la lec­ture du com­mu­ni­qué du ca­bi­net royal a été ac­cueillie par des youyous dans la salle de tri­bu­nal oùse te­nait, ce même24oc­tobre, uneau­dience avec des­mi­li­tants­du­hi­rak.cer­tains­dé­te­nu­son­tan­non­cé l’ar­rêt de leur grève de la faim séance te­nante, et le

Des mi­li­tants du Hi­rak ma­ni­fes­tant dans les rues d’al Ho­cei­ma, le 20 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.