Mes­sa­hel, le der­nier des Mo­hi­cans

Pous­sé dans ses re­tran­che­ments lors de l’uni­ver­si­té d’été du pa­tro­nat, le chef de la di­plo­ma­tie lâche ses coups… sur le Ma­roc. Et dé­clenche une nou­velle crise entre les deux voi­sins. Por­trait-iti­né­raire d’un membre phare de l’en­tou­rage pré­si­den­tiel.

Jeune Afrique - - MAGHREB MOYEN-ORIENT -

FA­RID ALILAT au Ma­roc, ma­ken wa­lou [“il n’y a rien”]. Les banques ma­ro­caines, c’est le blan­chi­ment du ha­schisch, tout le monde le sait. Et ça, ce sont des chefs d’état afri­cains qui me le disent. Si ça c’est une banque, je ne sais pas… » Ap­plau­dis­se­ments. La deuxième ti­rade n’est pas moins meur­trière. « Royal Air Ma­roc trans­porte autre chose que des pas­sa­gers, et ça tout le monde le sait. Nous ne sommes pas le Ma­roc, nous sommes l’algérie. On a un po­ten­tiel, on a de l’ave­nir, nous

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.