Content de vous re­trou­ver !

Jeune Afrique - - PROJECTEURS -

Les vi­sites de per­son­na­li­tés fran­çaises au Rwan­da sont rares, tant les re­la­tions entre les deux pays de­meurent ten­dues. Celle de Ni­co­las Sar­ko­zy à Ki­ga­li, le 15 jan­vier, est un cas à part. Se­lon l’un de ses proches, « il a conser­vé un lien de confiance avec Paul Ka­game ». Il fut, en 2010, le pre­mier – et pour l’ins­tant l’unique – pré­sident fran­çais en exer­cice à se rendre au Rwan­da de­puis le gé­no­cide de 1994. Il y avait alors re­con­nu de « graves er­reurs d’ap­pré­cia­tion » et « une forme d’aveu­gle­ment » de Pa­ris. Cette fois in­vi­té à titre pri­vé, Sar­ko­zy a échan­gé du­rant trois heures avec le chef de l’état rwan­dais, au cours d’un en­tre­tien puis d’un dé­jeu­ner. Il avait per­son­nel­le­ment de­man­dé à Cy­rille Bol­lo­ré de l’ac­com­pa­gner. Fils de Vincent Bol­lo­ré, ce der­nier di­rige le pôle Trans­port & Lo­gis­tics du groupe fa­mi­lial, pré­sent au Rwan­da. Après avoir vi­si­té la ga­le­rie d’art Ine­ma et pas­sé la nuit à Ki­ga­li, Ni­co­las Sar­ko­zy a pour­sui­vi seul son voyage, le 16 jan­vier, jus­qu’à Abid­jan, où le jet pri­vé à bord du­quel il voya­geait a at­ter­ri dans la ma­ti­née. Il a dé­jeu­né en tête-à-tête à la présidence avec son ami Alas­sa­neouat­ta­ra. Ama­dou gonc ou li bal y, le Pre­mier mi­nistre, Ha­med­ba­kayo­ko, le mi­nistre de la Dé­fense, et Pa­trick Achi, le se­cré­taire gé­né­ral de la présidence, les ont re­joints, avant que Sar­ko­zy ne re­parte pour Pa­ris à 16 heures.

Ni­co­las Sar­ko­zy à Ki­ga­li, le 15 jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.