AIR SÉ­NÉ­GAL PAS IN­TÉ­RES­SÉ

Jeune Afrique - - ÉCONOMIE -

À en croire Ab­del­ha­mid Ad­dou, la RAM au­rait seule­ment sou­hai­té por­ter as­sis­tance à la créa­tion de la com­pa­gnie. La RAM s’est en réa­li­té li­vrée à un intense lob­bying au­près des au­to­ri­tés sé­né­ga­laises pour prendre 51 % du ca­pi­tal d’air Sé­né­gal. La rai­son : la RAM opère 21 vols par se­maine entre le Ma­roc et le Sé­né­gal, dont 10 vols qu’elle as­sure sous pa­villon sé­né­ga­lais. L’ar­ri­vée de la nou­velle com­pa­gnie sé­né­ga­laise au­rait donc di­rec­te­ment me­na­cé sa ligne Dakar-ca­sa­blan­ca, qui consti­tue sa des­serte la plus im­por­tante en ma­tière de tra­fic. Mais le sou­ve­nir de la faillite d’air Sé­né­gal In­ter­na­tio­nal (2001-2009), dans la­quelle la RAM dé­te­nait 51 %, l’a d’em­blée dis­qua­li­fiée du point de vue de Dakar. R.D.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.