La fa­mille comme sou­tien

Jeune Afrique - - Maghreb & Moyen-orient Maroc - F.I.

La fa­mille alaouite est comme toutes les fa­milles ma­ro­caines. Quoi qu’il s’y passe, elle reste sa­crée, elle est l’ul­time pi­lier. C’est en­core plus vrai pour la royau­té. Mou­lay El Has­san est proche de sa pe­tite soeur, la prin­cesse Lal­la Kha­di­ja, 11 ans, avec la­quelle il n’a que quatre an­nées d’écart et dont les ap­pa­ri­tions mé­dia­tiques sont plus rares. Il y a d’abord les photos d’an­ni­ver­saire. Pour les 8 ans de Mou­lay El Has­san, frère et soeur se montrent com­plices de­vant le gâ­teau d’an­ni­ver­saire. Deux ans plus tard, pour le dixième an­ni­ver­saire du prince hé­ri­tier, Mou­lay El Has­san et Lal­la Kha­di­ja s’en­lacent, tout sou­rire, dans l’herbe. Puis les photos de va­cances : en 2016, ils posent sur l’une des somp­tueuses plages de Da­kh­la. Les deux en­fants royaux ont un hob­by en com­mun: le ki­te­surf. En2017, dans les rues de Pa­ris, frère et soeur, look ca­sual et dé­ten­du, font quelques sel­fies avec des pas­sants. À chaque fin d’an­née sco­laire en­fin, Mou­lay El Has­san et Lal­la Kha­di­ja pré­sentent des pe­tits spec­tacles en­semble; et ne peuvent s’em­pê­cher d’échan­ger des re­gards amu­sés. Lal­la Kha­di­ja n’hé­ri­te­ra pas du trône. Mais être soeur du (fu­tur) roi est un job à plein temps. À l’ins­tar du frère et des soeurs de Mo­ham­med VI, la prin­cesse se­ra très cer­tai­ne­ment ap­pe­lée à re­pré­sen­ter le roi au Maroc et à l’étran­ger, à rendre vi­site aux têtes cou­ron­nées de la pla­nète, à ac­cueillir des dé­lé­ga­tions étran­gères ou en­core à conduire des mis­sions di­plo­ma­tiques. Bref, à briller dans les re­la­tions pu­bliques. Et pour ce­la, la so­li­da­ri­té entre frère et soeur est pri­mor­diale. Une loyau­té ab­so­lue aus­si. Lors d’une in­ter­view au ma­ga­zine saou­dien Ar­ra­joul (« l’homme »), Mou­lay Ra­chid sou­li­gnait : « Je suis au ser­vice de Sa Ma­jes­té, à sa dis­po­si­tion à tout mo­ment pour ac­com­plir n’im­porte quelle mis­sion qu’elle pour­rait me confier. C’est ma mis­sion fon­da­men­tale au­près de Sa Ma­jes­té, et toutes les autres oc­cu­pa­tions res­tent se­con­daires par rap­port à elle. » De son cô­té, Mo­ham­med VI avait confié au Fi­ga­ro : « Quand je suis mon­té sur le trône, j’ai dit à mon frère : “Si je change, pré­viens-moi.” Et il y a quelque temps, je lui ai de­man­dé si j’avais chan­gé. Il m’a ré­pon­du : “Oui, un pe­tit peu.” » Après tout, qui mieux qu’un frère ou qu’une soeur peut nous dire la vé­ri­té ?

M6 et ses deux en­fants (à g. : la prin­cesse Lal­la Kha­di­ja), à Ra­bat, en 2013.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.