OPÉ­RA­TION SÉDUCTION

Jeune Afrique - - Cultures - L.P.

Elle mul­ti­plie les concerts en France et en Afrique fran­co­phone, a tour­né un clip sous la tour Eif­fel, en­re­gis­tré des ver­sions fran­çaises de ses tubes « Kis­sing » et « John­ny ». Mais Ye­mi as­sure que « ce n’est pas une stra­té­gie » pour étendre son pu­blic. « J’étais dé­jà po­pu­laire dans les pays fran­co­phones avant de m’y pro­duire ou de tra­duire mes chan­sons… C’est plu­tôt une ma­nière pour moi de re­mer­cier mes nom­breux fans ici. Et puis j’aime les langues : j’ai dé­jà écrit et chan­té en swa­hi­li, en por­tu­gais, en an­glais, en pid­gin, en yo­ru­ba… Ce­la crée des émo­tions dif­fé­rentes. » L’ar­tiste, qui avait en­flam­mé le Tria­non (Paris) lors d’un concert à gui­chets fer­més (1 091 places) en avril 2017, confie vou­loir faire une nou­velle date avant la fin de l’an­née 2018 dans la ca­pi­tale… mais, cette fois, dans une salle de 5 000 places, comme le Zé­nith.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.