«NE RIEN FAIRE EST UN SU­PER PASSE-TEMPS!»

TOUT COMME LA PIÈCE QUELQUE CHOSE COMME UNE GRANDE FA­MILLE, PRÉ­SEN­TÉE AU PE­TIT THÉÂTRE DU NORD JUS­QU’AU 24 AOÛT ET DONT L’AC­TION SE DÉ­ROULE DANS LES AN­NÉES 1980, MA­RIE-HÉLÈNE THIBAULT FAIT UNE IN­CUR­SION DANS LE PAS­SÉ EN RÉ­PON­DANT À NOTRE QUES­TION­NAIRE. E

Échos vedettes - - MES D’ÉTÉ - PAR MATTHIEU LÉ­VESQUE

1

UNE PIÈCE D’ÉTÉ QUI VOUS A MAR­QUÉE... Je de­vais avoir 10 ou 11 ans. J’étais en va­cances avec mes pa­rents à Lac-Beau­port, où Al­bert Millaire avait un théâtre d’été. Ma mère ado­rait Al­bert Millaire. Nous étions al­lés voir une pièce de théâtre dans la­quelle il par­ta­geait la ve­dette avec Anne-Ma­rie Pro­ven­cher. Je me sou­viens que c’était très drôle. J’étais très im­pres­sion­née de voir ces ac­teurs, que je voyais ré­gu­liè­re­ment à la té­lé­vi­sion, sur scène.

2

UN SPEC­TACLE ES­TI­VAL MAR­QUANT... À 15 ans, j’ai par­ti­ci­pé à un camp es­ti­val de théâtre au New Jer­sey. Nous avions as­sis­té au fes­ti­val Shakespeare in the park, qui pré­sen­tait la pièce de théâtre Swee­ney Todd. J’ai trou­vé ça ab­so­lu­ment ex­tra­or­di­naire! Les ef­fets spé­ciaux étaient très in­ven­tifs, et je me sou­viens très bien d’avoir eu peur lors­qu’un per­son­nage se fai­sait cou­per la gorge! Il y avait du faux sang par­tout sur la scène!

3

VOTRE FILM D’ÉTÉ... Le sei­gneur des an­neaux! Il y a quelques an­nées, je jouais dans une pièce pré­sen­tée au Théâtre des Cas­cades, et nous avions loué un cha­let à Val­ley­field en fa­mille. Il a plu beau­coup cet été­là, et c’est le seul film que nous avions trou­vé dans le cha­let; alors, nous l’avons écou­té plu­sieurs fois!

4

VOTRE DRINK ES­TI­VAL... Mes par­te­naires de scène Luc Bour­geois et Louise Car­di­nal m’ont ré­cem­ment fait dé­cou­vrir l’Amer­me­lade, pour la­quelle j’ai eu un gros coup de coeur. C’est une bois­son amère qui est ex­cel­lente avec de l’eau pé­tillante ou un bon Ca­va. Elle est fa­bri­quée au Qué­bec et se vend à la SAQ. C’est vrai­ment très bon!

5

RA­CON­TEZ-NOUS UN AMOUR D’ÉTÉ... C’était jus­te­ment au camp de théâtre au New Jer­sey que j’ai men­tion­né plus tôt. Je ca­po­tais sur le plus beau gars du camp, Ro­bert, un ar­tiste vi­suel de 19 ans qui avait dé­jà un look d’ar­tiste. Il s’in­té­res­sait aus­si à moi et je n’en re­ve­nais pas! (rires) Mal­heu­reu­se­ment, j’ai tout gâ­ché à la fin de l’été, parce que je suis de­ve­nue «in­sé­cure» et ja­louse. Je se­rais cu­rieuse de voir où il est ren­du.

6

UN LIVRE DE VA­CANCES QUE VOUS RECOMMANDERIEZ... Un des pre­miers livres que j’ai dé­vo­rés du­rant l’été est L’amour au temps du cho­lé­ra, de Ga­briel García Már­quez. C’est un clas­sique, mais je n’avais ja­mais pris le temps de le lire et j’ai trou­vé ça ex­tra­or­di­naire!

7

UN PASSE-TEMPS ES­TI­VAL... J’en ai plu­sieurs, mais mon pré­fé­ré est de lais­ser le temps pas­ser! Ne rien faire est un su­per passe-temps! (rires)

8

UN SPORT D’ÉTÉ... Je fais beau­coup de vé­lo et je joue de plus en plus au ten­nis avec mon conjoint (Fran­çois Ar­cham­bault).

9

VOTRE COIN DE RÊVE DU­RANT L’ÉTÉ... Le bord d’un lac.

10

UN PLAI­SIR D’ÉTÉ... Prendre un ca­fé le ma­tin sous une vé­ran­da cou­verte lors d’une jour­née plu­vieuse.

11

PLAGE OU CHA­LET? Les deux. L’idéal, c’est un cha­let avec un ac­cès à une plage!

12

UN SOU­VE­NIR RE­LIÉ À L’ÉTÉ... Avoir les ge­noux et les coudes éra­flés! C’était sou­vent mon cas quand j’étais jeune! (rires)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.