Uni­té 9: Schel­by Jean-Bap­tiste, une nou­velle ve­nue

MÊME SI C’EST LA DER­NIÈRE SAI­SON D’UNI­TÉ 9, C’EST AVEC GRAND BON­HEUR QUE SCHEL­BY JEANBAP­TISTE, DI­PLÔ­MÉE EN THÉÂTRE DE L’UNI­VER­SI­TÉ CON­COR­DIA À MON­TRÉAL, A IN­TÉ­GRÉ L’ÉQUIPE. ELLE IN­TER­PRÈTE LE PER­SON­NAGE DE TRÉCÉE COICOU, UNE JEUNE HAÏTIENNE DE 23 ANS, MÈR

Échos vedettes - - SOMMAIRE - Ne man­quez pas Uni­té 9 les mar­dis à 20 h, à ICI Ra­dio-Ca­na­da Té­lé.

Schel­by, par­lez-nous un peu de votre per­son­nage... Trécée est une jeune Haïtienne de 23 ans. Elle vient de Jac­mel. Mal­gré son jeune âge, elle a dé­jà cinq en­fants âgés de huit mois à sept ans. Elle est sous le joug d’un ma­ri violent; elle le craint plus que tout. Elle ne sait pas com­ment se sor­tir de cette si­tua­tion in­vi­vable.

Que dé­cide-t-elle de faire?

Des gens mal in­ten­tion­nés lui font ac­croire que si elle ac­cepte de trans­por­ter une va­lise au Ca­na­da, plus pré­ci­sé­ment au Qué­bec, elle pour­ra avoir ses pa­piers d’im­mi­gra­tion et faire ve­nir ses en­fants très ra­pi­de­ment. Mal­heu­reu­se­ment, elle n’y voit que du feu et ac­cepte.

Que se passe-t-il alors?

Elle se fait ar­rê­ter aux douanes avec plu­sieurs ki­los d’hé­roïne va­lant plu­sieurs cen­taines de mil­liers de dol­lars sur le mar­ché noir. Les doua­niers, puis les po­li­ciers, sont convain­cus qu’elle fait par­tie in­té­grante du com­plot pour faire en­trer illé­ga­le­ment la drogue au Ca­na­da. Elle se re­trouve à Liet­te­ville. Et là, l’hor­reur de la si­tua­tion la prend à la gorge. Elle com­prend alors qu’elle ne re­ver­ra pas ses en­fants avant long­temps, et elle ne sait pas ce que son ma­ri ra­con­te­ra à ses pe­tits qui se de­man­de­ront où elle est pas­sée. Elle com­prend qu’elle est seule, dans un pays in­con­nu, sans re­pères, en­tou­rée d’étran­gers. Bien sûr, elle parle fran­çais, mais elle vient d’une cul­ture to­ta­le­ment dif­fé­rente.

Dans quelle aile se re­trou­ve­ra Trécée Coicou? Trécée se re­trou­ve­ra au maxi­mum. Elle se lie­ra d’ami­tié avec Eyo­ta Stan­ding Bear (Na­ta­sha Ka­na­pé Fon­taine) et éven­tuel­le­ment avec Jeanne Bi­ron (Eve Lan­dry). Elle de­vra com­po­ser avec le très im­po­sant IPL Kof­fi Ya­ta­bé­ré (Goû­chy Boy).

Qui se­ra l’IPL char­gée de son dos­sier? Heu­reu­se­ment, ce se­ra Jo­sée Tes­sier (Ca­the­rine Pa­quin-Bé­chard). Elle pour­ra aus­si des fois par­ler avec la mère de Jo­sée, Ma­de­leine (Ma­rie-Chan­tal Per­ron). Trécée est vrai­ment en crise dès son ar­ri­vée à Liet­te­ville, dès qu’elle com­prend qu’elle ne re­ver­ra pas ses en­fants, et ce, peut-être pour tou­jours. Ce sont ces scènes que j’ai eu à jouer dès les pre­miers jours de tournage. Ç’a été de grosses émo­tions. C’est ve­nu me cher­cher très fort.

Com­ment est-ce d’in­té­grer l’équipe d’Uni­té 9? Toute l’équipe a été ex­tra­or­di­naire. Tout le monde m’a ac­cueillie à bras ou­verts. Le réa­li­sa­teur JeanP­hi­lippe Du­val est très proche de ses ac­trices. Il est là pour nous ai­der. Il est très pa­tient. Il nous en­toure et nous sé­cu­rise. C’est une équipe for­mi­dable. C’est le bon­heur de tra­vailler avec toutes ces per­sonnes-là.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.