Le duo sort son pre­mier al­bum de chan­sons ori­gi­nales

Échos vedettes - - SPÉCIAL COUNTRY - SA­MUEL PRADIER

«ON A LA VO­LON­TÉ D’AL­LER VERS QUELQUE CHOSE DE NOU­VEAU» — Moun­tain Dai­sies

Ils au­ront pris leur temps, mais Ariane Ouel­let et Carl Pré­vost ont en­fin sor­ti leur pre­mier al­bum de chan­sons ori­gi­nales il y a près d’un mois. «C’est vrai qu’on a pris de longs dé­tours, mais on y est ar­ri­vés, avoue la fille du duo. Comme on est aus­si des en­tre­pre­neurs, on doit faire en sorte que notre en­tre­prise avance et qu’on ait tou­jours des pro­jets. On doit par­fois mettre notre ins­pi­ra­tion de cô­té pour faire avan­cer d’autres choses.»

Carl confirme que le dé­sir de ra­con­ter leurs propres his­toires était pré­sent de­puis long­temps, mais c’est l’ur­gence d’ex­pri­mer ce qu’ils avaient à dire qui les a pous­sés à l’écri­ture. «À tra­vers toutes nos ex­pé­riences, on avait des his­toires à ra­con­ter. Il y a des choses qu’on avait be­soin de dire. On a aus­si eu la chance d’avoir un texte de Gas­ton Mi­ron, une chan­son qui fi­gure sur l’al­bum Douze hommes ra­paillés.

C’est un texte qui nous in­ter­pelle beau­coup, qui parle de notre so­cié­té, de ce qu’on est et de ce qu’on de­vrait être. On vou­lait avoir des chan­sons qui nous ap­par­tiennent.»

Le dé­clic du pro­ces­sus de créa­tion a été leur par­ti­ci­pa­tion à l’al­bum Sept jours en mai, il y a deux ans, avec no­tam­ment Luc De La­ro­chel­lière, Ma­ra Trem­blay et Mi­chel Ri­vard. «On a vé­cu tous en­semble une ex­pé­rience de créa­tion et de com­po­si­tion in­croyable, in­dique Ariane. En­suite, à force d’être sur la route, on a beau­coup dis­cu­té et échan­gé. Il y a des su­jets dont on vou­lait par­ler qui émer­geaient.» Ils ont d’ailleurs fait ap­pel à plu­sieurs col­la­bo­ra­teurs pour la créa­tion de leur disque Nou­velle mai­son. Il y a no­tam­ment une chan­son écrite avec Gilles Bé­lan­ger, une autre avec Mi­chel Ri­vard et un texte de Ca­the­rine Du­rand.

PA­ROLES ET MU­SIQUES

L’écri­ture s’est en­suite faite à quatre mains, à la ma­nière d’un ping-pong d’écri­ture entre les deux. «Par­fois, j’avais une idée de base, ex­plique Ariane. Je gar­ro­chais un pa­quet d’idées, mais le texte était fi­na­le­ment trop char­gé, avec trop de dé­tails. Carl le re­tra­vaillait, et ça de­ve­nait au fi­nal une chan­son avec seu­le­ment la moi­tié de ce que j’avais écrit au dé­part. J’ai tou­jours ai­mé in­ven­ter et ra­con­ter des his­toires. Mais il fal­lait syn­thé­ti­ser. On tra­vaillait de la même fa­çon pour la mu­sique. On se com­plète sans cesse l’un l’autre. On tra­vaille en com­pli­ci­té et on se re­lance constam­ment, que ce soit dans l’écri­ture ou dans la com­po­si­tion.»

Nou­velle mai­son est un al­bum qui garde ses ra­cines coun­try, tout en al­lant flir­ter avec d’autres styles. «Avec les fré­quen­ta­tions qu’on a de­puis quelques an­nées, on est dans une ins­pi­ra­tion coun­try, mais avec un mé­lange pop, avance Carl. Notre rôle pour l’Open coun­try est d’écou­ter et d’ana­ly­ser les chan­sons des gens qu’on ac­com­pagne et de faire res­sor­tir le coun­try là-de­dans. On baigne dans la pop et on l’ap­pré­cie, ça fait donc par­tie de notre dé­marche ar­tis­tique.»

Le titre de ce pre­mier al­bum, Nou­velle mai­son, est d’ailleurs por­teur de l’élan que veut se don­ner le duo: «Bien sûr que c’est char­gé d’une cer­taine sym­bo­lique, avancent les deux mu­si­ciens. Nou­veau pro­jet, nou­veau dé­part, nou­velle vie, on a la vo­lon­té d’al­ler vers quelque chose de nou­veau.»

QUINZE ANS APRÈS LEURS DÉ­BUTS EN TANT QUE MOUN­TAIN DAI­SIES, ARIANE ET CARL ONT LAN­CÉ LEUR PRE­MIER AL­BUM DE CHAN­SONS ORI­GI­NALES, NOU­VELLE MAI­SON. ILS ONT SUI­VI UN PAR­COURS DIF­FÉ­RENT EN ACCOMPAGNANT DES AR­TISTES POP VERS LE COUN­TRY À TRA­VERS LEURS SPEC­TACLES OPEN COUN­TRY, MAIS C’EST MAIN­TE­NANT À EUX DE LAN­CER LEURS PROPRES CHAN­SONS.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.