Maxime Des­biens-Trem­blay: l’al­bum Bleu sep­tembre

Il nous pré­sente l’al­bum Bleu sep­tembre

Échos vedettes - - SOMMAIRE -

ALORS QUE LA TRAN­SI­TION VERS LA SAI­SON FROIDE EST BIEN AMOR­CÉE, LE CHAN­TEUR TREM­BLAY NOUS AR­RIVE AVEC UN AL­BUM IN­TIME ET APAI­SANT IN­TI­TU­LÉ BLEU SEP­TEMBRE. IN­TER­RO­GÉ SUR SON RE­TOUR EN MU­SIQUE, LE JEUNE HOMME NOUS PARLE DE SON DUR PAS­SAGE DANS LA TREN­TAINE ET DE SES PRO­JETS.

Maxime Des­biens Trem­blay, qui fait car­rière sous le nom de Trem­blay, constate que les chan­sons de Bleu sep­tembre se ma­rient à mer­veille avec la sai­son au­tom­nale, qui est pour lui une étape de tran­si­tion qui in­vite aux bi­lans et aux ré­flexions. «C’est un mo­ment de l’an­née que j’adore. Alors que cer­taines per­sonnes dé­priment du­rant l’au­tomne, moi, j’en pro­fite pour faire le bi­lan de l’an­née qui vient de pas­ser.»

Au fil des quatre der­nières an­nées, l’ar­tiste a su s’en­tou­rer d’amis qui l’ont ai­dé à créer ce troi­sième al­bum à la fois in­time et apai­sant. «J’ai écrit en tout 30 chan­sons pour n’en choi­sir que 10. J’en ai com­po­sé deux avec Clau­dia Bou­vette et sept autres avec mon ami Ke­vin Mur­phy, que je connais de­puis l’époque où je coa­ni­mais Les

Couche-Tôt à Ra­dio-Ca­na­da. Pour cet al­bum, mon réa­li­sa­teur, Guillaume Char­train, et moi avons vou­lu mettre de l’avant les textes en com­po­sant une mu­sique pla­nante aux so­no­ri­tés élec­tros. Il s’agit d’ailleurs de mon al­bum le plus calme et le plus po­sé à ce jour.»

LE COUP DE LA TREN­TAINE

Par ailleurs, Trem­blay ne cache pas avoir vé­cu de grandes pé­riodes de ques­tion­ne­ments dans les der­nières an­nées. «Avec la tren­taine qui com­mence, vient aus­si le pas­sage à l’âge adulte. On songe de plus en plus à ses res­pon­sa­bi­li­tés et à ce qu’on veut bâ­tir dans la vie. On veut avoir confiance en soi et sa­voir ce qu’on veut. Tout ça m’est un peu ren­tré de­dans à 30 ans. J’ai fi­na­le­ment réa­li­sé qu’on n’a pas le contrôle sur tout dans la vie. Dans les quatre der­nières an­nées, les choses se sont pla­cées pour moi. Je me sens main­te­nant plus à ma place, au­tant mu­si­ca­le­ment que per­son­nel­le­ment. Cet al­bum est mon plus in­time et mon plus per­son­nel; je m’y dé­voile sans fi­let. Je n’es­saie pas de ca­cher mes sen­ti­ments et mes pé­riodes dif­fi­ciles der­rière de beaux mots», pré­cise l’ar­tiste qui vient d’avoir 33 ans.

UN TRIP DE GARS

En de­hors de sa car­rière so­lo, Trem­blay prend plai­sir à chan­ter au sein du groupe Les Bro­thers, com­po­sé de ses amis Ja­son Roy Lé­veillée, Si­mon Mo­rin, Do­mi­nic Da­ge­nais et Jon­ny Ar­se­nault. route avec sa gang l’été pro­chain. «Notre pro­chaine tour­née des fes­ti­vals s’an­nonce en­core plus grosse que celle que nous avons connue cette an­née. De plus, nous tra­vaillons en ce mo­ment à dé­ve­lop­per un autre pro­jet; je ne peux pas en dire plus à ce su­jet pour l’ins­tant.»

En ce qui a trait à son mé­tier de co­mé­dien, le jeune cé­li­ba­taire laisse la porte grande ou­verte

com­pa­gnie des «Bro­thers» Ja­son En et Roy Lé­veillée, Do­mi­nic Da­ge­nais Si­mon Mo­rin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.