Mon­tréal évoque la place des Autochtones

24 Heures Montreal - - ACTUALITÉ - CHAR­LOTTE R. CASTILLOUX

À ses an­ciennes ar­moi­ries, Mon­tréal a ajou­té, au centre, un pin blanc dans un cercle rouge en guise de ré­fé­rence aux ra­cines autochtones de la Ville. Fai­sant ré­fé­rence à l’Arbre de la paix, ce pin blanc trans­met un mes­sage d’har­mo­nie et d’in­clu­sion, es­time la Ville.

« Nou­veau cha­pitre »

« Nous com­men­çons un nou­veau cha­pitre dans les re­la­tions de la Ville avec les peuples autochtones », a in­di­qué le maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre, qui pro­fi­tait hier du 10e an­ni­ver­saire de la Dé­cla­ra­tion des Na­tions unies sur les droits des peuples autochtones pour dé­voi­ler ce nou­veau dra­peau.

Mon­tréal est la pre­mière ville ca­na­dienne à aug­men­ter ses ar­moi­ries et à faire une place aux peuples autochtones.

Autres peuples

Les quatre autres plantes sur les ar­moi­ries sont eu­ro­péennes.

La fleur de lys, la rose, le trèfle et le char­don se veulent des ré­fé­rences aux autres peuples à qui Mon­tréal doit sa fon­da­tion et son dé­ve­lop­pe­ment his­to­rique, soit res­pec­ti­ve­ment les Fran­çais, les An­glais, les Ir­lan­dais et les Écos­sais.

Les com­mu­nau­tés autochtones sont très émues face à cette dé­mons­tra­tion d’en­ga­ge­ment de la part de la mé­tro­pole.

« C’est im­por­tant pour nous qu’une ville de [la gran­deur de Mon­tréal] se sou­vienne de nous », a dé­cla­ré la chef de Kah­na­wake, Ch­ris­tine Za­cha­ry-Deom.

En confir­mant que la rue Am­herst chan­ge­ra de nom et en inau­gu­rant un nou­veau dra­peau ar­bo­rant une ré­fé­rence aux peuples autochtones, Mon­tréal veut amor­cer la ré­con­ci­lia­tion avec les Pre­mières Na­tions.

– PHO­TO CHAR­LOTTE R. CASTILLOUX/24 HEURES

Dans le pro­ces­sus de ré­con­ci­lia­tion avec les peuples autochtones, Mon­tréal dé­voi­lait hier un nou­veau sym­bole, au centre du dra­peau, fai­sant ré­fé­rence aux Autochtones.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.