Des clowns veulent être pris au sé­rieux

24 Heures Montreal - - ACTUALITÉ - FRÉ­DÉ­RIC T. MUCKLE

Des clowns d’ici et d’ailleurs mon­te­ront sur scène en fin de se­maine dans le cadre du Fes­ti­val des clowns de Mont­réal.

Jus­qu’au 17 sep­tembre, au Théâtre Main­line, plus d’une di­zaine de spec­tacles en fran­çais et en an­glais, dont la plu­part sont des­ti­nés à un pu­blic adulte, dé­mon­tre­ront qu’être clown est beau­coup plus que faire des sin­ge­ries pour des en­fants.

« Nous vou­lons in­tro­duire le pu­blic aux dif­fé­rents types et styles de clowns », ex­plique la co­or­ga­ni­sa­trice de l’évé­ne­ment, Ken­dall Sa­vage.

« On ne manque pas d’ex­cel­lents clowns à Mont­réal », confirme Yves She­riff, dé­pis­teur de clowns et ac­teurs pour le Cirque du So­leil.

Se­lon Mme Sa­vage, tout comme un ac­teur de théâtre un clown est un in­ter­prète ca­pable de trans­mettre une pa­no­plie d’émo­tions au pu­blic, se­lon elle.

« Le tra­vail d’un clown n’est pas d’être drôle, mais plu­tôt d’être hon­nête, ré­sume Mme Sa­vage. Si je vais voir un spec­tacle de clowns et qu’ils ne font que cou­rir sur scène en riant, j’ai été trom­pé en tant que pu­blic. Je veux être touché émo­tion­nel­le­ment, comme je le se­rais en al­lant au théâtre. »

Spec­tacles pour adultes

Le spec­tacle de Jed Tom­lin­son et Jac­que­line Rus­sell, in­ter­pré­tant les clowns Sizzle et Spark, exem­pli­fie par­fai­te­ment cette idée d’une pièce clow­nesque pour adultes.

« Nos spec­tacles sont di­ri­gés à un pu­blic adulte parce qu’ul­ti­me­ment nous par­lons de choses réelles qui nous touchent pré­sen­te­ment dans nos vies, » ex­plique M. Tom­lin­son.

Le spec­tacle des deux ar­tistes ca­na­diens jette un re­gard cri­tique, noir et lou­foque sur les dan­gers de vou­loir ré­pondre trop fi­dè­le­ment à cer­taines at­tentes que l’on se fixe au cours d’une vie.

Dans ce cas-ci, ces at­tentes se tra­duisent à avoir une pe­tite fa­mille par­faite com­pre­nant la grande mai­son, une belle pe­louse et 2,5 en­fants comme tout bon Ca­na­dien moyen.

Ce­pen­dant, le fes­ti­val compte aus­si des per­for­mances ap­pro­priées pour un jeune pu­blic, comme le spec­tacle des deux clowns de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale Tim et Joe.

Se­lon Mme Sa­vage, l’idée du fes­ti­val n’est pas de dé­ni­grer le tra­vail des ar­tistes pour en­fants qui mé­ritent au­tant le res­pect, mais plu­tôt de dé­mon­trer que l’art clow­nesque est plus com­plexe que l’on pour­rait croire au pre­mier coup d’oeil.

– PHO­TO COURTOISIE/NI­COLE ZYLSTRA

Les clowns Sizzle et Spark s’ins­pirent de la tra­di­tion des clowns

ca­na­diens de style Po­chin­ko.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.