Di­ri­geant de Bom­bar­dier ac­quit­té en Suède

24 Heures Montreal - - ACTUALITÉ - – Agence QMI

D’ori­gine russe, Ev­ge­ny Pav­lov a été li­bé­ré, lui qui était en dé­ten­tion pro­vi­soire parce que les au­to­ri­tés sué­doises crai­gnaient qu’il ne s’en­fuie en Rus­sie.

Le tri­bu­nal a es­ti­mé que la pour­suite n’avait pas ap­por­té de preuves suf­fi­santes at­tes­tant que le pré­ve­nu « avait pro­mis ou pro­po­sé un avan­tage in­ap­pro­prié », a rap­por­té l’AFP.

L’uni­té sué­doise an­ti­cor­rup­tion soup­çon­nait ce di­rec­teur des ventes d’avoir ver­sé des pots-de­vin pour un contrat d’en­vi­ron 340 mil­lions $ US oc­troyé par les che­mins de fer d’Azer­baïd­jan.

Le contrat avait été ac­cor­dé en 2013 à un consor­tium, dont Bom­bar­dier Trans­port était le membre prin­ci­pal, et ce, afin d’as­su­rer la si­gna­li­sa­tion dans le cor­ri­dor in­ter­na­tio­nal Kars-Ba­kou re­liant l’Asie et l’Eu­rope.

L’ap­pel d’offres avait été rem­por­té, même si le consor­tium de Bom­bar­dier n’était que cin­quième concer­nant le prix, se­lon la pour­suite.

« Sa­tis­faits du ré­sul­tat »

Mal­gré le fait que le cadre de Bom­bar­dier ait été ac­quit­té, le tri­bu­nal sué­dois a ju­gé qu’il « y avait eu des contacts in­op­por­tuns entre le consor­tium et l’au­to­ri­té fer­ro­viaire », se­lon l’AFP.

Néan­moins, Bom­bar­dier s’est ré­jouie de cette dé­ci­sion.

« Nous al­lons ana­ly­ser le ju­ge­ment, mais nous sommes évi­dem­ment sa­tis­faits du ré­sul­tat. Bom­bar­dier a tou­jours nié avoir com­mis toute in­frac­tion cri­mi­nelle et nous sommes heu­reux des conclu­sions de la cour à cet égard », a af­fir­mé par cour­riel Si­mon Le­tendre, conseiller prin­ci­pal aux affaires pu­bliques chez Bom­bar­dier.

Un di­ri­geant de Bom­bar­dier en Suède a été ac­quit­té àS­tock­holm, hier, d’une ac­cu­sa­tion de cor­rup­tion pour un contrat de si­gna­li­sa­tion fer­ro­viaire en Azer­baïd­jan.

Soup­çons

Tou­te­fois, des soup­çons pèsent tou­jours sur d’autres di­ri­geants de Bom­bar­dier et des ac­cu­sa­tions pour­raient être por­tées en Suède concer­nant cette af­faire.

Outre M. Pav­lov, les au­di­teurs de la Banque mon­diale soup­çon­naient aus­si que des di­ri­geants de Bom­bar­dier aient eu re­cours à la col­lu­sion et à la cor­rup­tion.

Il s’agit de Pe­ter Ce­der­vall, pré­sident de la di­vi­sion Rail Control So­lu­tions de Bom­bar­dier à Stock­holm, et de Kons­tan­tin Kh­ro­mu­sh­kin, chef du bu­reau de Mos­cou de Bom­bar­dier Tran­spor­ta­tion, avait rap­por­té le quo­ti­dien The Glo­bal and Mail en sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.