Ma­cio­cia et les Ca­ra­bins ré­clament la vic­toire

24 Heures Montreal - - PETITES ANNONCES - RA­PHAËL BER­GE­RON-GOS­SE­LIN

On com­prend ai­sé­ment que les Ca­ra­bins de l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal sont dé­fa­vo­ri­sés au clas­se­ment gé­né­ral àla suite de l’an­nu­la­tion de leur ren­contre face aux Stin­gers de Con­cor­dia. Les Bleus pour­raient tou­te­fois clas­ser ce match dans la co­lonne des vic­toires, mal­gré qu’il n’ait ja­mais eu lieu, à la suite d’un ap­pel de la dé­ci­sion.

« On veut une vic­toire, a ad­mis avec convic­tion l’en­traî­neur-chef, Dan­ny Ma­cio­cia. Je n’ai pas tous les rè­gle­ments du RSEQ de­vant moi, mais nos avo­cats ont trou­vé des choses qui sont fa­vo­rables pour nous. »

D’ici la fi­nale de la Coupe Va­nier, les Ca­ra­bins sont en ac­tion toutes les fins de se­maine. L’op­tion de dis­pu­ter la ren­contre de­vient donc in­exis­tante. Mal­gré ce fait, c’est une vic­toire que les Ca­ra­bins veulent al­ler cher­cher grâce à leur ap­pel.

Si les Ca­ra­bins ob­tiennent gain de cause, il se­ra in­té­res­sant de voir ce qui se pro­dui­ra avec la fiche des Stin­gers. Aus­si im­pro­bable que ce­la puisse pa­raître, est-ce que les deux for­ma­tions pour­raient être cré­di­tées d’une vic­toire ?

« Je ne sais vrai­ment pas, a lan­cé Ma­cio­cia en riant de la ques­tion un peu ab­surde, mais tout de même ap­pro­priée à la si­tua­tion. Ça n’ar­rive pas sou­vent et on ne sait vrai­ment pas ce qui va se pas­ser ! »

À la fin de la cam­pagne, ce se­ra le pour­cen­tage de vic­toires qui dé­ter­mi­ne­ra le clas­se­ment des cinq équipes du Ré­seau du sport étu­diant du Qué­bec (RSEQ).

Ad­ve­nant que le Rouge et Or de l’Uni­ver­si­té La­val ter­mine la sai­son avec une fiche de 7-1 et les Ca­ra­bins avec un dos­sier de 6-1, la for­ma­tion de Qué­bec rem­por­te­ra au­to­ma­ti­que­ment le cham­pion­nat de la sai­son ré­gu­lière.

En plus des Ca­ra­bins, les Stin­gers de Con­cor­dia et le Vert & Or de Sherbrooke ont dé­ci­dé de por­ter la dé­ci­sion du RSEQ en ap­pel.

Une so­lu­tion sur l a t a ble

Avant l’an­nu­la­tion, les Ca­ra­bins avaient pro­po­sé de re­mettre le match au lun­di 9 oc­tobre, mais les Stin­gers avaient re­fu­sé sous pré­texte que plu­sieurs joueurs al­laient être ab­sents de la ville en rai­son du congé de l’Ac­tion de grâce.

« Le RSEQ nous en­cou­rage à trou­ver des so­lu­tions et c’est ce que nous avons fait, a ra­jou­té Ma­cio­cia, sou­hai­tant que la bonne vo­lon­té de son équipe puisse faire pen­cher la ba­lance vers un gain des Ca­ra­bins. Si on n’est pas sa­tis­fait de la dé­ci­sion qui se­ra ren­due à la suite de notre ap­pel, on peut en faire un deuxième.

On a 72 heures pour le faire. »

Le 17 oc­tobre

Un co­mi­té d’ap­pel se ren­con­tre­ra le 17 oc­tobre dans le but de ré­vi­ser la dé­ci­sion d’an­nu­ler le duel. Sur pa­pier, les Ca­ra­bins étaient fa­vo­ris pour l’em­por­ter, mais il se­rait éton­nant, voire im­pos­sible, que les membres du co­mi­té se basent sur les chances d’une équipe de l’em­por­ter face à une autre pour leur at­tri­buer un gain, sans avoir fou­lé le ter­rain.

Au­cune date n’a été dévoilée pour que le co­mi­té fasse part de sa dé­ci­sion aux uni­ver­si­tés concer­nées.

D’ici là, les Ca­ra­bins se ren­dront à Sherbrooke sa­me­di pour y af­fron­ter le Vert & Or.

– PHO­TO D’AR­CHIVES/AGENCE QMI

L’en­traî­neur-chef des Ca­ra­bins, Dan­ny Ma­cio­cia, af­firme que les avo­cats des Ca­ra­bins de l’Uni­ver­si­té de

Mon­tréal ont d’ex­cel­lents ar­gu­ments pour ré­cla­mer la vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.