L’avo­cat de Do­nald Trump confirme avoir don­né 130 000 $ à une ac­trice por­no

24 Heures Montreal - - ACTUALITÉ -

L’avo­cat per­son­nel du pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump a ré­vé­lé avoir ver­sé 130 000 dol­lars de sa poche à une ac­trice de films pour adultes soup­çon­née d’avoir eu une re­la­tion sexuelle avec le ma­gnat de l’im­mo­bi­lier en 2006.

Mi­chael Co­hen ré­pon­dait à une plainte dé­po­sée par Com­mon Cause, une as­so­cia­tion de sur­veillance des bonnes pra­tiques élec­to­rales, es­ti­mant que M. Trump pour­rait avoir vio­lé la loi sur le fi­nan­ce­ment de cam­pagne. La somme, ver­sée un mois avant l’élec­tion pré­si­den­tielle de 2016, au­rait dû être in­té­grée dans les comptes de cam­pagne du can­di­dat ré­pu­bli­cain, « car les fonds ont été uti­li­sés dans le but d’in­fluen­cer » le scru­tin, se­lon Com­mon Cause.

« Lors d’une tran­sac­tion pri­vée en 2016, j’ai uti­li­sé mes fonds per­son­nels pour fa­ci­li­ter un paie­ment de 130 000 dol­lars à Mme Ste­pha­nie Clif­ford », a dé­cla­ré M. Co­hen dans un com­mu­ni­qué pu­blié mar­di par le New York Times.

« Ni l’or­ga­ni­sa­tion Trump ni la cam­pagne de Trump n’étaient par­ties dans cette tran­sac­tion avec Mme Clif­ford, et ni l’une ni l’autre ne m’ont rem­bour­sé ce ver­se­ment, di­rec­te­ment ou in­di­rec­te­ment », a af­fir­mé l’avo­cat.

En­tente in­va­li­dée

Le paie­ment à Ste­pha­nie Clif­ford « n’était pas une contri­bu­tion à la cam­pagne [de Trump] ou une dé­pense de cam­pagne de qui­conque », a-t-il sou­li­gné, sans pré­ci­ser les rai­sons de ce ver­se­ment d’ar­gent.

Le Wall Street Jour­nal avait af­fir­mé le 12 jan­vier que Ste­pha­nie Clif­ford, 38 ans, et connue sous le nom de Stor­my Da­niels dans l’in­dus­trie por­no­gra­phique, avait été payée pour gar­der le si­lence sur une re­la­tion sexuelle avec M. Trump alors qu’il était ma­rié à l’ac­tuelle pre­mière dame, Me­la­nia, qui avait don­né nais­sance à leur fils Ba­ron quatre mois plus tôt. La Mai­son-blanche avait dé­men­ti ces af­fir­ma­tions.

Hier, Mme Clif­ford s’est dite prête à ra­con­ter son his­toire, es­ti­mant que l’avo­cat du pré­sident, Mi­chael Co­hen, a in­va­li­dé l’en­tente de confi­den­tia­li­té conclue entre les deux par­ties. « L’en­tente ne tient plus et Stor­my est prête à ra­con­ter son his­toire », a in­di­qué son agente Gi­na Ro­dri­guez.

– PHO­TO AFP

De nom­breux pa­rents d’élèves a1en­daient à l’ex­té­rieur de l’école se­con­daire Mar­jo­ry Sto­ne­man Dou­glas de Park­land, hier, ron­gés par l’an­goisse et la peur.

– PHO­TO AFP

Ju­geant l’en­tente in­va­li­dée, Ste­pha­nie Clif­ford s’est dite prête à ra­con­ter son his­toire, hier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.