Si­mon Des­prés au camp du CH

Le Ca­na­dien a in­vi­té le dé­fen­seur Si­mon Des­prés à son pro­chain camp d’en­traî­ne­ment, a an­non­cé l’or­ga­ni­sa­tion mont­réa­laise jeu­di.

24 Heures Montreal - - Sports -

Le dé­fen­seur de 26 ans a pas­sé la sai­son 2017-2018 avec le Slo­van de Bra­ti­sla­va, dans la Ligue conti­nen­tale (KHL). Il a amas­sé 11 points, dont quatre buts, et éco­pé de 84 mi­nutes de pé­na­li­té en 44 matchs.

« D’avoir une op­por­tu­ni­té avec le Ca­na­dien, c’est ce que je dé­si­rais », a sou­li­gné Des­prés jeu­di sur les ondes de la chaîne TVA Sports.

« J’ai pris mon temps pour me pré­pa­rer pour cette chance-là. J’ai pris un pas en ar­rière l’an pas­sé pour m’as­su­rer que je sois prêt. Je fais tout ce qui est en mon pou­voir pour faire du mieux que je peux. »

Nou­veaux ou­tils

En 193 matchs dans la Ligue na­tio­nale avec les Pen­guins de Pitts­burgh et les Ducks d’ana­heim, le dé­fen­seur de 6 pi et 4 po et 218 lb a ins­crit six buts et 43 points, en plus de pas­ser 150 mi­nutes au ca­chot et de pré­sen­ter un dif­fé­ren­tiel de + 31.

De son aveu, évo­luer dans la KHL a été un pas en ar­rière, mais il es­père main­te­nant re­ve­nir dans le cir­cuit Bett­man.

« Ç’a été une ex­pé­rience as­sez unique, voya­ger à tra­vers la Rus­sie et les sept pays dans la KHL. Le style de jeu est dif­fé­rent. La fa­çon dont les équipes jouent, c’est très dif­fé­rent de la LNH. Ça m’a ap­por­té des ou­tils de plus à mon coffre pour jouer au ho­ckey. Ça fait de moi un joueur plus ba­lan­cé. J’ai tra­vaillé sur mes fai­blesses, mon ma­nie­ment de ron­delle, mon po­si­tion­ne­ment sur la pa­ti­noire, car elle est plus grande dans la KHL. Le pa­tin, la mo­bi­li­té, mon ex­plo­sion, mon en­du­rance, ce sont toutes des choses sur les­quelles j’ai tra­vaillé. »

Com­mo­tion cé­ré­brale

Na­tif de La­val, Des­prés a été le pre­mier choix des Pen­guins, le 30e au to­tal, au re­pê­chage de 2009. Des symp­tômes de com­mo­tion cé­ré­brale l’ont en­nuyé du­rant toute la cam­pagne 2016-2017, du­rant la­quelle il a joué une seule ren­contre. Par la suite, les Ducks ont ra­che­té les quatre der­nières an­nées de son contrat.

« Ce fut un par­cours dif­fi­cile, mais ça fait de moi une per­sonne plus forte au­jourd’hui, a confié Des­prés. J’ai beau­coup ap­pris à tra­vers ce pro­ces­sus. Je vais gar­der ça dans mon ba­gage d’ex­pé­rience et je vais ap­por­ter ça dans le pré­sent et dans le fu­tur. J’ai fait beau­coup d’er­reurs, des choses que je ne re­fe­rai plus. J’ai ac­quis beau­coup de ma­tu­ri­té à tra­vers cet épi­sode. Je suis prêt à pas­ser à autre chose. »

– PHO­TO D’ARCHIVES, PIERRE-PAUL POULIN

Le Qué­bé­cois Si­mon Des­près a dis­pu­té 49 matchs en trois sai­sons avec les Ducks d’ana­heim.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.