Un spec­tacle au pro­fit de la sclé­rose en plaques

24 Heures Montreal - - Weekend - - Ma­rie-claude Doyle, Agence QMI

De re­tour d’une sé­rie de spec­tacles en Eu­rope, Li­sa Le­blanc a re­pris la route pour don­ner des concerts un peu par­tout au Ca­na­da et au Qué­bec, où elle bou­cle­ra d’ailleurs la boucle de sa tour­née en dé­cembre pro­chain. Par la suite, elle s’ac­cor­de­ra une pause d’un an. D’ici là, l’au­teure-com­po­si­trice-in­ter­prète par­ti­ci­pe­ra no­tam­ment à la pre­mière édi­tion du SP Show au pro­fit de la sclé­rose en plaques, qui se tien­dra le 15 sep­tembre au Club So­da. Li­sa a toutes les rai­sons du monde d’y prendre part…

Li­sa Le­blanc a plu­sieurs bonnes rai­sons de prendre part à la pre­mière édi­tion du SP Show au pro­fit de la So­cié­té ca­na­dienne de la sclé­rose en plaques. La pre­mière étant que sa meilleure amie, So­phie Ber­riault, l’ins­ti­ga­trice du spec­tacle, a re­çu le diag­nos­tic de cette ma­la­die en dé­cembre 2015.

Les deux femmes se sont connues grâce à la mu­sique il y a six ou sept ans, alors que So­phie tra­vaillait pour Ré­seau On­ta­rio, un or­ga­nisme qui aide les ar­tistes fran­co­phones en On­ta­rio.

« Ç’a été un choc quand j’ai ap­pris sa ma­la­die, ex­plique la chan­teuse. Ini­tia­le­ment, comme bien du monde, je ne sa­vais pas ce qu’était la sclé­rose en plaques. So­phie est ex­trê­me­ment dé­brouillarde et in­tel­li­gente. Elle a été ca­pable de trou­ver de l’in­fo, mais elle a fait énor­mé­ment de re­cherches. Je trouve ça vrai­ment co­ol que le show ait lieu et que la pla­te­forme d’in­for­ma­tion “PS j’ai la SP” ait été lan­cée sur Fa­ce­book, Ins­ta­gram et Youtube. »

« Une des rai­sons pour les­quelles je vou­lais par­ti­ci­per à ce spec­tacle, que So­phie a or­ga­ni­sé, c’était pour que les gens puissent avoir plus d’in­for­ma­tion au su­jet de la ma­la­die, sur­tout ceux qui en sont at­teints ou qui viennent de re­ce­voir le diag­nos­tic et qui ne savent pas où al­ler pour se ren­sei­gner. Je trouve que So­phie a été su­per cou­ra­geuse de créer cet évé­ne­ment et de dire qu’elle a la sclé­rose en plaques afin d’ins­pi­rer les gens qui ont cette ma­la­die et de les in­ci­ter à le dire aus­si. »

Évé­ne­ment ras­sem­bleur

Aus­si­tôt que sa bonne amie a eu l’idée de faire un spec­tacle, l’au­teure-com­po­si­trice-in­ter­prète n’a pas hé­si­té une se­conde à en faire par­tie. Plu­sieurs autres ar­tistes se­ront réunis, dont Émile Bi­lo­deau, Ré­mi Chas­sé, Klô Pel­gag et Sa­fia No­lin. « Ce sont tous des amis, et c’est tou­jours un plai­sir de se re­trou­ver avec une aus­si belle gang. Je pense que ça va être un show mé­mo­rable. »

Les af­faires roulent pour l’ar­tiste ori­gi­naire du Nou­veau-bruns­wick, qui re­vient d’une tour­née de spec­tacles en Eu­rope.

« C’était in­croyable ! On a fait des villes ex­tra­or­di­naires ! J’ai été très choyée de pou­voir al­ler dans de nou­velles places, comme en An­gle­terre, en Al­le­magne, aux Pays-bas et en Es­pagne. Il y avait de 100 à 300 per­sonnes à mes concerts. C’était des pe­tites salles su­per tri­pantes ! »

La car­rière de la jeune femme s’étend de plus en plus du cô­té an­glo­phone.

« On est cen­sés al­ler aux États-unis à l’au­tomne et re­tour­ner en Eu­rope. Cet été, on est au Qué­bec et au Nou­veaub­runs­wick. On fe­ra aus­si une tour­née au Qué­bec en dé­cembre. »

Bien­tôt en sab­ba­tique

C’est d’ailleurs dans la Belle Pro­vince – plus pré­ci­sé­ment à Vic­to­ria­ville le 15 dé­cembre – qu’elle bou­cle­ra la boucle de cette tour­née ti­rée de son al­bum Why You Wan­na Leave, Ru­na­way Queen ? pa­ru en 2016.

« L’an­née pro­chaine, je vais prendre une sab­ba­tique de tour­née. Il y a plein de choses qui mi­jotent dans ma tête. Je fe­rai éven­tuel­le­ment un nou­vel al­bum, mais ça ne se­ra pas avant 2020. Ça fait huit ans que je suis en tour­née ; je pense qu’il est temps pour moi de prendre un pe­tit break ! (rires) Je fe­rai pro­ba­ble­ment des voyages. »

« J’ai­me­rais aus­si faire un peu de réa­li­sa­tion pour d’autres chan­teurs et mu­si­ciens. J’ai d’autres pro­jets liés à la mu­sique que je n’ai ja­mais eu le temps de faire parce que j’étais tout le temps sur la route à pré­sen­ter des shows. »

PHO­TO SI­MON CLARK, AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.