Le plai­sir du double

C’est sur le pe­tit court nu­mé­ro 5 qu’eu­ge­nie Bou­chard et sa par­te­naire, l’amé­ri­caine Sloane Ste­phens, ont ac­cé­dé aux quarts de fi­nale du ta­bleau de double de la Coupe Ro­gers, jeu­di au stade IGA.

24 Heures Montreal - - Sports - MAR­CO BRUNELLE

La ren­contre de­vait avoir lieu sur le court nu­mé­ro 9, mais pour ne pas que la ren­contre ait lieu trop tard, la WTA a de­man­dé (pour ac­com­mo­der Ste­phens) de dé­pla­cer l’af­fron­te­ment, ce qui n’a pas plu à plu­sieurs ama­teurs de ten­nis qui se sont vu re­fu­ser l’ac­cès aux gra­dins, puisque c’était dé­jà plus que com­plet.

Ins­tal­lés sur le court nu­mé­ro 9 dans l’at­tente de voir la Qué­bé­coise en ac­tion, les ad­mi­ra­teurs de la joueuse la mieux clas­sée au pays n’ont pas tous re­çu le mé­mo de ce chan­ge­ment d’ho­raire et n’ont pas été en me­sure de voir leur joueuse pré­fé­rée.

« On nous fait sou­vent jouer sur des ter­rains trop pe­tits, a lan­cé Bou­chard en point de presse, en se rap­pe­lant leur pre­mier tour­noi de double en­semble à Wa­shing­ton. Ils ne savent pas ce qu’on ap­porte. »

Le plai­sir

C’est le sou­rire aux lèvres que Bou­chard et Ste­phens ont dis­pu­té ce match de double contre la Belge Kirs­ten Flip­kens et l’aus­tra­lienne Da­ria Ga­vri­lo­va, ce qui les a menées à un gain de 6-0 et 6-4.

« On a du plai­sir à jouer en­semble, a avoué Bou­chard. Nous nous contons des blagues entre les points, des fois un peu trop. »

Il faut avouer que les rires n’ont pas sem­blé dé­con­cen­trer la paire canado-amé­ri­caine. Elles ont eu de très rares mo­ments de dé­faillance, mais au ser­vice à 5-3, elles ont laissé pas­ser deux balles de match avant de l’em­por­ter en bri­sant le ser­vice de Flip­kens.

Ra­re­ment le double

Ques­tion­née à sa­voir si elle pou­vait se per­mettre de rê­ver de sou­le­ver le tro­phée, elle a ré­pon­du du tac au tac.

« Nous y al­lons un match à la fois, nous ne sommes pas des joueuses de double, a men­tion­né la Qué­bé­coise. Nous sommes des joueuses de simple et on prend ça comme des en­traî­ne­ments. Tant mieux si on gagne. »

Bou­chard en est à son sep­tième tour­noi de double cette sai­son et chaque fois elle avait su­bi l’éli­mi­na­tion au pre­mier tour, dont les trois fois qu’elle a joué avec Ste­phens.

« C’est comme don­ner des points de presse après des matchs de double, je ne fais pas ça sou­vent. »

Bou­chard et Ste­phens au­ront fort à faire pour se qua­li­fier pour les de­mi-fi­nales puis­qu’elles af­fron­te­ront les deuxièmes têtes de sé­ries, la Russe Eka­ta­ri­na Ma­ka­ro­va et La­ti­sha Chan, de Tai­pei.

La ren­contre a lieu ce soir après 18 h 30 sur le court de la Banque Na­tio­nale, à moins que l’ho­raire soit de nou­veau mo­di­fié.

Pour connaître les ré­sul­tats de la fin de se­maine à la Coupe Ro­gers, ren­dez-vous sur le site web du Jour­nal de Mon­tréal.

– PHO­TO BEN PELOSSE

Une bel­le­com­pli­ci­té unis­sait Eu­ge­nie­bou­char­det Sloa­nes­te­phens, jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.