Unb ud­get pro-éco­no­mie et en­vi­ron­ne­ment, se­lon Plante

24 Heures Montreal - - Actualité - SA­RAH DAOUST-BRAUN

Mon­tréal pré­sen­te­ra au­jourd’hui son bud­get pour l’an­née 2019, qui se­ra « pro-éco­no­mie et pro-en­vi­ron­ne­ment », a as­su­ré hier la mai­resse Va­lé­rie Plante.

« Nous consi­dé­rons que les deux ne vont pas en op­po­si­tion, mais au contraire ils vont de pair, et il faut les en­cou­ra­ger à mar­cher main dans la main », a-t-elle in­di­qué lors de la séance du co­mi­té exé­cu­tif.

La mai­resse a sou­li­gné qu’elle avait très hâte de pré­sen­ter ce nou­veau bud­get qui ne se­ra pas de tran­si­tion. Elle a pro­mis plus tôt cette se­maine que l’aug­men­ta­tion des taxes ne se­ra pas au-des­sus du taux d’in­fla­tion.

« Ce bud­get va mettre de l’avant nos prio­ri­tés. C’est un tra­vail de longue ha­leine fait avec les élus, les ar­ron­dis­se­ments, notre nou­veau di­rec­teur gé­né­ral, et les villes liées. C’est un tra­vail en amont qui montre que c’était im­por­tant pour nous d’ar­ri­ver avec un pro­ces­sus de concer­ta­tion, de dia­logue, et d’ou­ver­ture », a sou­li­gné Va­lé­rie Plante.

At­tentes del ’op­po­si­tion

Le par­ti En­semble Mon­tréal a de son cô­té dé­voi­lé hier ses at­tentes face à ce nou­veau bud­get, sou­hai­tant entre autres que le paie­ment du compte de taxes soit éta­lé en au moins quatre ver­se­ments au lieu de deux par an­née.

Le chef de l’op­po­si­tion Lio­nel Per­ez s’at­tend aus­si à ce que la hausse des taxes soit res­treinte à 1 % en moyenne pour les im­meubles ré­si­den­tiels et non ré­si­den­tiels. « Si on ac­cu­mule l’aug­men­ta­tion de 3,3 % de l’an­née pas­sée avec 1 % de cette an­née [...] ce qui fait une moyenne de 2,15 % sur deux ans », a-til in­di­qué, sou­te­nant qu’il s’agis­sait d’une fa­çon mi­ni­male de res­pec­ter la ca­pa­ci­té de payer des contri­buables.

Pour don­ner un ré­pit aux com­mer­çants, le par­ti veut pour les im­meubles non ré­si­den­tiels un taux de taxa­tion moindre « pour la pre­mière tranche fon­cière de 500 000 ».

Com­pen­sa­tion

Les dé­tails du pro­gramme de com­pen­sa­tion fi­nan­cière pour les com­mer­çants tou­chés par les chan­tiers sont d’ailleurs at­ten­dus de­main. Le pro­gramme a été pré­sen­té en juin, mais ceux-ci n’ont pas en­core ac­cès à l’aide.

« On at­tend pas à voir juste une com­pen­sa­tion, mais aus­si une ré­duc­tion du far­deau fis­cal sur l’épaule des com­mer­çants », a af­fir­mé Alan De­sou­sa, porte-pa­role de l’op­po­si­tion en ma­tière de fi­nances, qui de­mande aus­si à ce que la Ville li­mite la crois­sance de ses dé­penses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.