10 choses à sa­voir sur La vraie na­ture

7 Jours - - TELE 7J - PAR S TE VE M ARTIN • P ho­tos: B ru no P etr oz z a

Pen­dant 24 heures, trois in­vi­tés se re­trouvent dans un cha­let afin d’ap­prendre à se connaître et de pas­ser de bons mo­ments en­semble. Voi­là l’agréable pro­po­si­tion que nous fait Jean-Phi­lippe Dion avec sa toute nou­velle émis­sion, La vraie na­ture, qui se­ra dif­fu­sée cet au­tomne à TVA.

1 Un lieu en­chan­teur

Un des grands dé­fis de l’équipe de pro­duc­tion a été de trou­ver l’en­droit par­fait pour le tour­nage de l’émis­sion. «Jean-Phi­lippe et moi avons vi­si­té plu­sieurs lieux, ex­plique Be­noît Clermont, le pré­sident de Pro­duc­tions Dé­fer­lantes. On s’est pro­me­nés un peu par­tout en ré­gion pour fi­na­le­ment ar­ri­ver ici. Tous les membres de l’équipe étaient una­nimes: c’était l’en­droit idéal! Ce n’est pas qu’un dé­cor, c’est un mi­lieu de vie. Dès qu’on l’a vi­si­té, on s’est sen­tis chez nous.»

2 Re­tour en en­fance

Après leur ar­ri­vée, les in­vi­tés sont di­ri­gés vers un en­droit sur­nom­mé La Grange, quelque part sur la vaste pro­prié­té, qui se trouve au bord d’un pe­tit cours d’eau. On trouve éga­le­ment sur le do­maine une pis­cine et un pou­lailler. Pen­dant ce seg­ment, Jean-Phi­lippe re­vi­site, pho­tos à l’ap­pui, la jeu­nesse de cha­cun de ses convives, à qui il ré­serve quelques sur­prises...

3 Un dé­cor évo­ca­teur

«Nous vou­lions que les gens aient l’im­pres­sion que ce cha­let est le mien, ré­vèle Jean-Phi­lippe. Par exemple, il y a des pho­tos de mon en­fance dans la mai­son. On vou­lait une mai­son ac­ces­sible, dans la­quelle on a en­vie de se re­trou­ver. Le dé­cor est très re­lax. C’est Da­nielle La­brie qui est res­pon­sable de la di­rec­tion ar­tis­tique. C’est une femme hal­lu­ci­nante qui a des idées in­croyables!»

4 La va­rié­té d’abord

Pas ques­tion d’in­vi­ter en même temps de grands amis ou des per­son­na­li­tés qui se connaissent bien. «Nous ne re­ce­vrons pas que des per­son­na­li­tés du mi­lieu cultu­rel, pré­cise l’ani­ma­teur. Il était su­per im­por­tant pour nous d’avoir une émis­sion qui nous per­met­trait de faire ça. Nous al­lons donc in­vi­ter des spor­tifs, des ar­tistes et des per­son­na­li­tés du monde des af­faires, qui ap­pren­dront à se connaître du­rant les 24 heures qu’ils pas­se­ront en­semble dans la mai­son.»

5 On po­pote et on pa­pote

Après avoir par­ti­ci­pé à quelques ac­ti­vi­tés in­hé­rentes à la vie de cha­let, chaque vi­si­teur doit mettre la main à la pâte. «Ce sont les in­vi­tés qui cui­sinent les re­pas, pré­cise Jean- Phi­lippe. Ils nous donnent la liste des ali­ments qu’ils ai­me­raient pré­pa­rer, et nous dé­ci­dons en­suite qui fe­ra l’en­trée, le plat prin­ci­pal et le des­sert. Pen­dant le sou­per, on s’ins­talle, on mange et on re­vi­site les grands mo­ments de leurs car­rières res­pec­tives.» Après un bon re­pas, deux en­droits sont pré­vus pour faire un feu de camp si le cli­mat le per­met.

6 Le pied ma­rin

Au dé­but de chaque émis­sion, les in­vi­tés ar­rivent in­di­vi­duel­le­ment — cha­cun ar­rive seul à bord d’une cha­loupe qu’il doit me­ner à bon port. Ils ne savent pas qui se­ront leurs co­lo­ca­taires d’un jour. «Quand ils ar­rivent, ils passent un pe­tit mo­ment en­semble sur le quai à dis­cu­ter tout en pre­nant un pe­tit apé­ro, ra­conte Jean-Phi­lippe, qui fe­ra les pré­sen­ta­tions. Au cha­let, on aime prendre un verre de vin, alors il y a de l’al­cool dans l’émis­sion. On veut que les gens se sentent bien!»

7 Ins­pi­ra­tion fran­çaise La vraie na­ture est ins­pi­rée La pa­ren­thèse in­at­ten­due,

de dif­fu­sée en France. «Ce qui est ma­gique, c’est que Fré­dé­ric Lo­pez, le créa­teur et ani­ma­teur de l’émis­sion en France, a eu l’idée de ce concept alors qu’il était en va­cances ici et qu’il se bai­gnait dans un lac. Au dé­part, l’idée était de réunir trois per­son­na­li­tés dans un cha­let à la cam­pagne, au Qué­bec, mais pour des rai­sons bud­gé­taires, l’équipe a fi­na­le­ment choi­si de tour­ner en France.»

Un coin mu­sique a été amé­na­gé dans le sa­lon. Dès qu’on entre dans le cha­let, on est frap­pé par la beau­té des lieux. Quand la tem­pé­ra­ture le per­met­tra, les in­vi­tés ter­mi­ne­ront la soi­rée au­tour d’un feu de camp.

Vue en plon­gée du sa­lon, cha­leu­reux à sou­hait!

Le quai sur le­quel les in­vi­tés dé­bar­que­ront.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.