ÇA FI­NIT BIEN LA SE­MAINE

Chaque se­maine, l’un des in­vi­tés de Ça fi­nit bien la se­maine prend le temps de ré­pondre à nos ques­tions!

7 Jours - - Sommaire - Jean-Phi­lippe Dion

1

Ven­dre­di, c’est sy­no­nyme de quoi pour toi?

D’abou­tis­se­ment! De mou! De vin! Je pense que c’est la soi­rée de la se­maine qui me fait le plus de bien. C’est le dé­but du week-end, tout est pos­sible. Tu sais que tu as deux jours de­vant toi! Même si je tra­vaille sou­vent la fin de se­maine, le ven­dre­di soir reste une soi­rée pour re­laxer. Je dé­croche.

2

Un week-end idéal pour toi, c’est quoi?

C’est ce­lui que je viens de pas­ser, avec ma fa­mille et mes amis, au cha­let. J’aime l’idée d’avoir du temps, d’être dans mes af­faires, de pou­voir re­ce­voir mon monde. Je suis un gour­mand, alors c’est sûr qu’il y a de la bonne bouffe et du bon vin avec tout ça.

3

Dans la se­maine, tu ne prends ja­mais as­sez de temps pour? Vivre! La vie va tel­le­ment vite. J’ai sou­vent l’im­pres­sion qu’il me manque de temps pour al­ler au ci­né­ma, au théâtre, voir des concerts... juste pour le fun. C’est vrai­ment rare que j’aie une soi­rée de libre pour voir des amis, re­laxer, re­gar­der la té­lé!

4

La fois dans ta vie où tu au­rais ai­mé pou­voir ar­rê­ter le temps...

Je suis sou­vent nos­tal­gique de mon en­fance en fa­mille. Je suis bien ac­cro­ché aux ri­tuels fa­mi­liaux. J’au­rais sou­vent en­vie d’avoir 10 ans et de jouer avec mes cou­sins et cou­sines dans le bois. Ne pas avoir d’obli­ga­tions!

5

Tu es­pères vivre jus­qu’à quel âge et pour­quoi?

C’est fou parce que la mort ne me fait pas peur du tout. Je ne me ques­tionne ja­mais sur l’âge. Moi, tout pour­rait s’ar­rê­ter de­main ma­tin, et je n’au­rais pas de pro­blème avec ça. Je vis à cent à l’heure, je suis heu­reux dans ma vie per­son­nelle et pro­fes­sion­nelle, alors que je vive jus­qu’à 40 ou 90 ans, je n’ai pas de pro­blème avec ça! Mais j’es­père me rendre à 90! 6

Qu’est-ce que tu veux ab­so­lu­ment ac­com­plir avant la fin de l’an­née?

Je me suis don­né un ob­jec­tif: 26 dé­cembre! Je pars en Asie. Alors en ce mo­ment, je veux bien or­ga­ni­ser les pro­chains mois pour pou­voir par­tir la tête tran­quille, fier d’avoir tout ac­com­pli!

7

Où te vois-tu dans cinq ans?

J’ai­me­rais vivre la ma­jeure par­tie de mon temps à la cam­pagne. J’ai en­vie de voya­ger en­core plus, de me mettre en dan­ger et de trou­ver un cer­tain équi­libre de vie. Je viens de me re­lire et je réa­lise que ce n’est pas su­per lo­gique, tout ça en­semble... mais c’est moi! Un homme de contra­dic­tions! (rires)

Ma­ga­lie Lé­pine-Blon­deau, en­tou­rée de Jo­sé Gau­det, Maxime Boi­vin et Ju­lie Bélanger.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.