LE MI­NISTRE FAIT SON MEA-CULPA

Acadie Nouvelle - - LA UNE - Si­mon De­lattre si­mon.de­lattre@aca­die­nou­velle.com

La lettre de­man­dant aux mu­ni­ci­pa­li­tés de ne plus tra­cer de pas­sages pié­tons multicolores en re­con­nais­sance de la di­ver­si­té sexuelle «ne re­flète pas» la po­si­tion de la pro­vince, af­firme le mi­nistre Bill Fra­ser.

Dans une lettre da­tée du 29 mars, le mi­nistre des Trans­ports et des In­fra­struc­tures du Nou­veau-Bruns­wick, Bill Fra­ser, in­for­mait 13 mu­ni­ci­pa­li­tés du sud-est de la pro­vince qu’elle n’ap­prou­ve­rait plus de tra­verses pié­ton­nières aux cou­leurs ju­gées non conformes sur les routes pro­vin­ciales.

Contac­té lun­di, le mi­nis­tère met­tait de l’avant la né­ces­si­té de se confor­mer aux di­rec­tives de l’As­so­cia­tion des trans­ports du Ca­na­da (ATC) qui pré­voient que les pas­sages pié­ton­niers doivent être «en­semble de lignes blanches pa­ral­lèles en tra­vers de la chaus­sée».

La même jour­née, le pre­mier mi­nistre Brian Gal­lant af­fir­mait le contraire sur les ré­seaux so­ciaux, en in­di­quant que les mu­ni­ci­pa­li­tés étaient «au­to­ri­sées à peindre des pas­sages pour pié­tons arc-en-ciel», et qu’elles étaient «en­cou­ra­gées à le faire afin de pro­mou­voir la fier­té et l’in­clu­sion».

Le mi­nistre Bill Fra­ser a fi­na­le­ment mis fin à cet im­bro­glio lors d’une confé­rence de presse, mar­di après-mi­di. Il ex­plique qu’une ébauche de la lettre a été en­voyée «par er­reur». Les in­gé­nieurs de mi­nis­tère avaient re­com­man­dé que la pro­vince main­tienne le sta­tu quo jus­qu’à ce que l’As­so­cia­tion des Trans­ports du Ca­na­da dé­ter­mine si les tra­verses multicolores posent ou non un pro­blème à la sé­cu­ri­té des usa­gers.

«Nous nous ex­cu­sons pour la confu­sion cau­sée par cette lettre, qui ne re­flète pas exac­te­ment le point de vue du gou­ver­ne­ment pro­vin­cial. De nom­breuses ad­mi­nis­tra­tions tentent de trou­ver la ba­lance entre le res­pect des lignes di­rec­trices et la li­ber­té d’ex­pres­sion», af­firme Bill Fra­ser.

«Pour être clair, nous en­cou­ra­geons les mu­ni­ci­pa­li­tés à ins­tal­ler des pas­sages pour pié­tons arc-en-ciel, le cas échéant. Je tiens à as­su­rer aux Néo-Bruns­wi­ckois et aux membres de la com­mu­nau­té LGBTQ + que le MTI et votre gou­ver­ne­ment font la pro­mo­tion de l’im­por­tance de l’in­clu­sion dans nos com­mu­nau­tés.»

Il ajoute que la ques­tion de la sé­cu­ri­té des pas­sages pié­ton­niers multicolores doit en­core être ré­so­lue. «Ce­la doit être prou­vé ou in­fir­mé», dit-il. Un co­mi­té for­mé par l’ATC se penche ac­tuel­le­ment «l’uti­li­sa­tion des cou­leurs et des mo­tifs non conformes» aux pas­sages pour pié­tons.

Au­cun échéan­cier n’a été pré­sen­té. Le mi­nis­tère se pen­che­ra sur les re­com­man­da­tions de l’ATC une fois l’exa­men ter­mi­né.

En at­ten­dant, Bill Fra­ser re­com­mande que les cou­leurs de l’arc-en-ciel soient sé­pa­rées de bandes blanches, plus vi­sibles dans l’obs­cu­ri­té. Son équipe en­ver­ra une nou­velle lettre aux mu­ni­ci­pa­li­tés pour les aver­tir de ce chan­ge­ment de consigne.

Charles Mac­Dou­gall, co­or­don­na­teur de pro­jets chez Ri­vière de la fier­té du Grand Monc­ton, sa­lue la cla­ri­fi­ca­tion.

«Nous sommes sa­tis­faits qu’ils se soient concer­tés, ça rend la si­tua­tion plus claire pour les mu­ni­ci­pa­li­tés qui sou­haitent al­ler de l’avant.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.