Un tron­çon dan­ge­reux entre She­diac et Monc­ton

Acadie Nouvelle - - ACTUALITÉS -

Une sec­tion de la route 15, entre She­diac et Monc­ton, est bien connue des bri­gades d’in­cen­dies lo­cales comme un lieu où les col­li­sions avec les ori­gnaux sont fré­quentes. Do­nald Cor­mier, chef de la bri­gade de She­diac, ex­plique que les sec­tions entre les bornes ki­lo­mè­triques 22 et 26 sont par­ti­cu­liè­re­ment dan­ge­reuses. Le tron­çon, si­tué entre la sor­tie de Scou­douc et celle de la Trans­ca­na­dienne, tra­verse un ter­ri­toire ma­ré­ca­geux où ha­bitent plu­sieurs ori­gnaux. Il es­père que le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial y ins­tal­le­ra un jour des clô­tures. Il es­time que les coûts as­so­ciés à une telle in­fra­struc­ture vau­draient les frais mé­di­caux et la dou­leur émo­tion­nelle cau­sés par les col­li­sions. «On parle d’en­vi­ron six ki­lo­mètres de clô­tures. Et c’est vrai­ment la pire place qu’il y a sur la route 15. On ne veut pas perdre de vies et on ne veut pas voir quel­qu’un pa­ra­ly­sé. Chaque fois qu’on ré­pond à un ap­pel à cet en­droit-là, on pense à ce qui nous at­tend.» «Un ori­gnal, c’est gros et c’est pe­sant. Les pattes sont hautes, donc quand on les frappe, ils tombent souvent sur le conduc­teur.» Bien qu’il n’y a pas en­core eu de col­li­sion cette an­née sur le ter­ri­toire cou­vert par son ser­vice d’in­cen­die, M. Cor­mier pré­voit qu’il y en au­ra au cours des pro­chains mois. Dans plu­sieurs cas, les col­li­sions ont lieu en soi­rée et le conduc­teur n’a pas aper­çu la bête avant la col­li­sion. Une col­li­sion a eu lieu entre un vé­hi­cule et un ori­gnal sur la Trans­ca­na­dienne le 12 mai près de la sor­tie vers Scou­douc. L’ac­ci­dent a eu lieu sur le ter­ri­toire cou­vert par le ser­vice d’in­cen­die de Dieppe. Le conduc­teur a été trans­por­té à l’hô­pi­tal. L’ori­gnal n’a pas sur­vé­cu à la vio­lence de l’im­pact. - JMD

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.