AVE­NIR DE L’ÉCOLE SAINT-PAUL: LE GOU­VER­NE­MENT VA EN AP­PEL

Le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial por­te­ra en ap­pel la dé­ci­sion de la Cour du Banc de la Reine, qui a in­va­li­dé la dé­ci­sion de fer­mer l’école Saint-Paul.

Acadie Nouvelle - - LA UNE - si­mon.de­lattre@aca­die­nou­velle.com @Si­mon2De­lattre

Le mois der­nier, le juge Zoël Dionne avait conclu que l’an­cien mi­nistre de l’Édu­ca­tion et du Dé­ve­lop­pe­ment de la pe­tite en­fance, Serge Rous­selle, n’avait pas le droit de fer­mer l’école Saint-Paul en avril 2016. Il don­nait ain­si rai­son aux porte-pa­role du co­mi­té de sau­ve­garde qui ont ini­tié la de­mande de ré­vi­sion ju­di­ciaire.

Le juge Dionne a es­ti­mé que le mi­nistre s’est don­né le pou­voir de fer­mer l’éta­blis­se­ment sans que le con­seil d’édu­ca­tion n’ait four­ni de re­com­man­da­tion «ferme, non équi­voque et dé­fi­ni­tive» en ce sens.

Dans l’avis d’ap­pel dé­po­sé le 12 juin, la Cou­ronne de­mande que la dé­ci­sion du juge soit in­fir­mée et que la re­quête des plai­gnants soit re­je­tée. Elle avance que le juge a commis une er­reur d’in­ter­pré­ta­tion en concluant que le mi­nistre a man­qué à ses obli­ga­tions et que sa dé­ci­sion n’était pas rai­son­nable.

Marc Hen­ri, qui se bat de­puis deux ans pour sau­ver l’école, se dit «triste» mais «pas vrai­ment sur­pris» de l’op­tion re­te­nue par le gou­ver­ne­ment.

«C’est dé­ce­vant de voir que le mi­nistre conteste le droit à la ges­tion sco­laire des conseils d’édu­ca­tion fran­co­phones. C’est triste de voir qu’on va uti­li­ser l’ar­gent des contri­buables comme si c’était de l’eau pour se battre pour une cause per­due d’avance. C’est dom­mage que l’éner­gie soit mise à la confron­ta­tion plu­tôt qu’à la col­la­bo­ra­tion.»

De son cô­té, le Con­seil d’édu­ca­tion du Dis­trict sco­laire fran­co­phone Sud a dé­ci­dé de ne pas faire ap­pel de la dé­ci­sion de la cour. Le CED a d’ailleurs in­di­qué que dans le cas où la pro­vince in­ter­jet­te­rait ap­pel, il pren­drait des dé­marches afin de «dé­fendre sa po­si­tion dans le dos­sier, tout en as­su­rant que son rôle clé et cen­tral en ma­tière de ges­tion sco­laire soit res­pec­té».

Marc Hen­ri se dit en­cou­ra­gé par l’ou­ver­ture af­fi­chée par le con­seil à tra­vailler avec la com­mu­nau­té de Saint-Paul. Sa pre­mière mis­sion se­ra de convaincre le CED à faire va­loir le be­soin d’une nou­velle école fran­co­phone dans sa com­mu­nau­té ru­rale, né­ces­saire se­lon lui pour pré­ve­nir l’as­si­mi­la­tion.

«C’est le CED qui éta­blit ces choses-là, pas le mi­nistre, pour le mo­ment on veut sur­tout se concen­trer sur la col­la­bo­ra­tion avec le con­seil sco­laire», dit-il.

Le mois der­nier, le juge Zoël Dionne a conclu que l’an­cien mi­nistre de l’Édu­ca­tion et du Dé­ve­lop­pe­ment de la pe­tite en­fance, Serge Rous­selle, n’avait pas le droit de fer­mer l’école Saint-Paul en avril 2016 - Ar­chives

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.