La vic­toire nord-amé­ri­caine ouvre une porte

Acadie Nouvelle - - SPORTS -

Trois est le nou­veau chiffre ma­gique pour l’or­ga­ni­sa­tion de la Coupe du monde. La vic­toire de la can­di­da­ture nor­da­mé­ri­caine des États-Unis, du Ca­na­da et du Mexique en vue de l’or­ga­ni­sa­tion de la Coupe du monde de 2026 pour­rait si­gni­fier que des hôtes in­di­vi­duels, comme la Russie ce mois-ci, soient chose rare dans l’ave­nir. Le pré­sident de la FI­FA, Gian­ni In­fan­ti­no, aime les col­la­bo­ra­tions, ce qui pour­raient fa­ci­li­ter la tâche d’or­ga­ni­ser un tournoi à 48 na­tions, for­mat qui se­ra adop­té dans huit ans. «C’est presque dom­mage quand ça n’a lieu que dans un pays, a dé­cla­ré In­fan­ti­no mer­cre­di, après que sa can­di­da­ture fa­vo­rite ait bat­tu celle du Ma­roc. D’autres pays peuvent ain­si bé­né­fi­cier de tout cet en­goue­ment.» Une cam­pagne de can­di­da­ture en vue du tournoi de 2030 a dé­jà été lan­cée par l’Ar­gen­tine, le Pa­ra­guay et l’Uru­guay, qui a ac­cueilli le tout pre­mier Mon­dial, en 1930. D’autres sont in­tri­gués par la porte ou­verte par les Nords-Amé­ri­cains, qui ont ral­lié à leur cause des fé­dé­ra­tions na­tio­nales ne pou­vant es­pé­rer or­ga­ni­ser seules une Coupe du monde. «Ils se sont vus en nous», a dé­cla­ré le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion amé­ri­caine, Car­los Cor­dei­ro, en par­lant d’élec­teurs en Scan­di­na­vie, en Eu­rope oc­ci­den­tale, dans le sud-est de l’Asie et en Amé­rique du Sud.

Le tro­phée des cham­pions de la Coupe du monde de soc­cer 2018, en Russie. - As­so­cia­ted Press: Pa­vel Go­lov­kin

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.