30 jours de pri­son pour avoir in­ter­cep­té des chèques d’as­su­rance

Acadie Nouvelle - - ACTUALITÉS -

Un ci­toyen de Monc­ton est condam­né à 30 jours de pri­son. Il a plai­dé cou­pable d’avoir in­ter­cep­té des chèques d’as­su­rance qui ne lui étaient pas des­ti­nés.

Cette his­toire a dé­bu­té en juin 2017 quand l’au­to­mo­bile d’un as­su­ré d’Avi­va Ca­na­da est en­trée en col­li­sion avec un ori­gnal à Scou­douc, près de Monc­ton.

Se­lon ce que rap­porte la com­pa­gnie d’as­su­rance, dans un com­mu­ni­qué trans­mis aux mé­dias jeu­di, l’as­su­ré n’a su­bi que des bles­sures mi­neures, mais le vé­hi­cule était for­te­ment en­dom­ma­gé.

Avi­va in­dique que l’af­faire a été ré­glée en quelques se­maines et que trois chèques ont été en­voyés par la poste à l’as­su­ré.

«Après avoir ap­pris que cet as­su­ré n’avait ja­mais re­çu deux des trois chèques, Avi­va Ca­na­da a im­mé­dia­te­ment ou­vert une en­quête.»

Grâce à une en­quête de la GRC, Avi­va a été en me­sure de dé­ter­mi­ner que deux des trois chèques émis en rè­gle­ment de ce si­nistre avaient été in­ter­cep­tés illé­ga­le­ment par un ré­sident de Monc­ton, Shane Oul­ton.

M. Oul­ton a été ac­cu­sé de fraude d’un mon­tant in­fé­rieur à 5000 $ et de pos­ses­sion de biens ob­te­nus par des moyens cri­mi­nels.

Il a plai­dé cou­pable aux deux chefs d’ac­cu­sa­tion et a été condam­né le 30 oc­tobre à une peine de 30 jours de pri­son as­sor­tie d’une pé­riode de pro­ba­tion de 18 mois.

Dans son com­mu­ni­qué, Avi­va rap­pelle que le risque de fraude vi­sant les consom­ma­teurs et le sys­tème d’as­su­rance au­to est tou­jours la­tent.

«Dans de trop nom­breux cas, les en­quêtes sur les fraudes aux chèques ne sus­citent pas l’at­ten­tion et la fer­me­té qu’elles de­vraient sus­ci­ter, c’est pour­quoi nous sommes très sa­tis­faits du ré­sul­tat. Nous lut­te­rons tou­jours contre la fraude com­mise contre nos as­su­rés. Nous sa­luons la GRC de Monc­ton dont l’en­quête ri­gou­reuse a dé­mon­tré que l’in­frac­tion cri­mi­nelle qu’est la fraude n’est pas to­lé­rée», dé­clare Ch­ris­to­pher Lang, di­rec­teur prin­ci­pal au Ser­vice an­ti­fraude d’Avi­va Ca­na­da.

Le condam­né a réus­si à in­ter­cep­ter les chèques en fouillant dans la boîte aux lettres de sa vic­time, chose qui se pro­duit de plus en plus sou­vent dans le Grand Monc­ton, se­lon la ca­po­rale Anne-Ma­rie Poi­tras de la GRC. Afin d’évi­ter que ça se pro­duise, les gens peuvent de­man­der à leurs as­su­reurs de faire des dé­pôts di­rects à leur ins­ti­tu­tion fi­nan­cière. - AN ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.