Pa­trick Groulx, un homme de fa­mille

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Yves Bou­dreau

Pa­trick Groulx au­ra une belle an­née avec la pré­pa­ra­tion de son nou­veau spec­tacle. Mais il se garde quand même de beaux mo­ments en fa­mille avec son amou­reuse, Kath­leen.

Après une pause de la scène de quelques an­nées, l’hu­mo­riste est prêt à re­prendre la route: «La pro­chaine an­née se­ra as­sez oc­cu­pée. Je vais com­men­cer le ro­dage de mon qua­trième spec­tacle. Ça fait un pe­tit bout de temps que je ne suis pas mon­té seul sur scène. Avec Dans ma tête, j’étais pas­sa­ble­ment oc­cu­pé. Mais l’écri­ture de mon spec­tacle avance bien. Je suis très ins­pi­ré. Je me suis en­tou­ré de col­la­bo­ra­teurs, et Fran­çois Avard est tou­jours mon script-édi­teur. Si tout va comme on l’es­père, je de­vrais pré­sen­ter mon show, après les ro­dages, en sep­tembre 2018.»

Un noU­veaU pro­jet té­lé En plus d’écrire son pro­chain spec­tacle, Pa­trick tra­vaille sur un pro­jet pour la té­lé. On se sou­vient que l’émis­sion de va­rié­tés Dans ma tête, qui a du­ré trois ans, avait fait re­lâche

un an pour re­ve­nir une der­nière an­née. L’émis­sion ne re­vien­dra pas l’an pro­chain. Qu’à ce­la ne tienne. Pa­trick a dé­ci­dé de pré­sen­ter autre chose: «Je ne veux pas en par­ler trop parce que rien n’est en­core dé­ci­dé. Je suis en dé­ve­lop­pe­ment et j’ai bon es­poir que ça va se faire. Il ne s’agit pas d’une sé­rie hu­mo­ris­tique de fic­tion, mais d’un pro­jet de va­rié­tés. Mais j’en dis dé­jà trop.»

Tout en se consa­crant à ses ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles, Pa­trick s’oc­cupe de sa fa­mille. Père de deux en­fants, il a vu son clan dou­bler quand il a ren­con­tré Kath­leen: «Moi, j’ai une fille de 11 ans et un fils de 9 ans. Kath­leen a aus­si deux en­fants, une fille de 12 ans et un gar­çon de 9 ans, comme mon fils. Ça nous fait donc une belle fa­mille de quatre en­fants. C’est vrai­ment tri­pant parce que les en­fants de Kath­leen s’en­tendent très bien avec les miens. Les deux filles sont comme des soeurs et les deux gars comme des frères. Mais ils ont en­core be­soin d’en­ca­dre­ment. Il faut s’en oc­cu­per.»

Kath­leen abonde dans le même sens: «Ça va vrai­ment très bien. Il faut dire que nous ne sommes pas tou­jours avec les quatre en­fants en même temps. Comme il s’agit d’une fa­mille re­cons­ti­tuée, mon gars et ma fille vont voir leur père, et ceux de Pa­trick passent du temps avec leur mère. En plus, nous ha­bi­tons en­core cha­cun dans notre mai­son. Mais quand les jeunes se ren­contrent, ils sont tou­jours contents de se revoir.»

Comme nous le di­sions, Pa­trick Groulx se­ra un homme oc­cu­pé dans les mois à ve­nir. Mais bien soutenu par Kath­leen, il pour­ra tra­vailler en toute sé­ré­ni­té.

Avec sa conjointe, Kath­leen.

Sur la scène du der­nier Ga­la Les Oli­vier, avec Fran­çois Mo­ren­cy.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.